•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de jeunes fêtards s’attaquent à la police à East St. Paul au Manitoba

La GRC intervient lors d'une tentative d'agression sexuelle après avoir répondu à une plainte concernant une soirée bruyante.

Des vidéos de la fête ont largement circulé sur les médias sociaux, certaines montrant des fêtards sautant sur le toit d'un véhicule de police lors d'une intervention à East St. Paul au Manitoba, le 29 octobre 2022.

Des vidéos de la fête ont largement circulé sur les réseaux sociaux, certaines montrant des fêtards sautant sur le toit d'un véhicule de police samedi soir.

Photo : Instagram/Jordan Jutiz (capture d'écran)

Radio-Canada

La GRC est intervenue lors d'une tentative d'agression sexuelle à East St. Paul, au Manitoba, après avoir répondu à des appels concernant une fête bruyante. Les agents ont fait l’objet d’insultes racistes en plus de voir leurs voitures vandalisées.

Un communiqué de presse de la GRC affirme que des agents ont vu deux jeunes hommes traîner une femme en état d’ébriété dans les buissons afin de l’agresser sexuellement. Les suspects se sont enfuis lorsque la police est intervenue. La jeune femme a été transportée à l’hôpital souffrant de blessures graves.

De plus, des injures racistes ont été lancées contre des agents de minorité visible, on a craché sur les agents, et ils ont été la cible de feux d’artifice, poursuit le communiqué.

Certains des jeunes participant à cette fête étaient dans un état vulnérable et, manifestement en danger. Or de nombreux [fêtards] empêchaient nos agents de faire leur travail, indique le sergent Kyle McFadyen, de la GRC de Selkirk.

« Nous sommes très préoccupés qu’il y ait eu davantage de victimes de crimes ce soir-là. »

— Une citation de  Sergent Kyle McFadyen, de la GRC de Selkirk

Le niveau de violence et de propos racistes à l'endroit des policiers est plus que dérangeant. Soyez assurés que nous regardons les vidéos et écoutons les bandes audio, affirme le surintendant du district est de la GRC du Manitoba, John Duff.

« Les responsables devront répondre de leurs actions. »

— Une citation de  John Duff, surintendant du district est de la GRC du Manitoba
Des vidéos de la fête ont largement circulé sur les réseaux sociaux, certaines montrant des fêtards sautant sur le toit d'un véhicule de police lors d'une intervention à East St Paul au Manitoba, le 29 octobre 2022.

Des vidéos de la fête ont largement circulé sur les réseaux sociaux, certaines montrant des fêtards sautant sur le toit d'un véhicule de police samedi soir.

Photo : Instagram/Jordan Jutiz (capture d'écran)

Une soirée chaotique

Une maison de East St Paul au Manitoba a été endommagée lors d'une fête le 28 octobre 2022.

Le propriétaire était à l'extérieur du Manitoba au moment de la fête, selon la GRC.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

La Gendarmerie royale du Canada a reçu de nombreux appels au sujet d'une fête à laquelle participaient de nombreux jeunes dans une résidence de l’allée Saddleridge, samedi, vers 22 h.

À leur arrivée, les policiers ont été entourés par 70 jeunes en état d’ébriété, selon le communiqué.

Plusieurs jeunes ont sauté sur deux véhicules de la GRC et ont défoncé le pare-brise de l’un d’eux, alors que l’autre a subi des dommages graves au toit et au capot, indique le communiqué. Des vidéos de cet incident ont été partagés sur les réseaux sociaux.

Les agents ont reçu des renforts de la GRC de Selkirk et d'Oakbank, ainsi que des policiers de la Ville de Winnipeg.

Lendemain de veille

Aucun policier n'a été blessé. Toutefois, les dommages à la maison, à la propriété et aux véhicules de police sont considérables.

Le propriétaire, qui était hors de la province au moment de la fête, coopère avec la police dans le cadre de l'enquête.

Les personnes ayant des informations concernant cet événement ou ayant été victimes d'un crime cette nuit-là sont priées de contacter le détachement de la GRC de Red River North, au 204 482-1222, ou encore Échec au crime, au 1 800 222-8477.

Avec les informations de Stephanie Cram

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...