•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première marche des fiertés LGBT à Taïwan depuis deux ans

Des personnes qui arborent un drapeau.

Taipei accueille chaque année la plus grande marche des fiertés LGBT en Asie.

Photo : Reuters / Tyrone Siu

Agence France-Presse

Des dizaines de milliers de personnes ont affronté la pluie samedi à Taïwan pour la première marche des fiertés LGBT depuis deux ans, avec la réouverture totale des frontières.

Taïwan est à l'avant-garde du mouvement des droits des lesbiennes, homosexuels, bisexuels, transsexuels en Asie, où l'île est devenue en 2019 le premier territoire à reconnaître les unions de personnes du même sexe.

Sa capitale, Taipei, accueille chaque année la plus grande marche des fiertés LGBT en Asie. L'année dernière, une hausse des cas de COVID-19 avait obligé à organiser l'événement en ligne.

Samedi, la marche retrouvait son ampleur habituelle pour sa vingtième édition, avec des participants vêtus de costumes tape-à-l'œil et enveloppés dans des drapeaux arc-en-ciel. Les organisateurs ont estimé le nombre de participants à 120 000.

Je suis tellement excité de prendre part à la première marche en présence réelle depuis deux ans, s'exclame Wolf Yang, 40 ans, employé dans le secteur des services et qui arbore une combinaison dorée avec une coiffe à paillettes assortie et un piercing au nez.

Max, un Français âgé de 35 ans, s'est installé à Taïwan l'an dernier et participe à la marche pour la première fois avec des amis venus du Japon et de Corée du Sud.

Je crois que Taïwan doit être fier de cela, dit-il. C'est une excellente chose de reconnaître le mariage gai. L'Asie et le monde doivent en être fiers, dit-il.

C'était le grand retour de la marche de la fierté LGBTQ+ à Taïwan. Après deux ans d'absence causés par la pandémie, et ce malgré la pluie, 120 000 personnes ont participé au plus grand rassemblement du genre en Asie. Reportage de notre correspondant Philippe Leblanc

Taïwan est accueillant

La marche avait connu un record de participation, avec 200 000 personnes, en 2019 après la légalisation du mariage entre personnes du même sexe.

Depuis, au moins 7000 couples homosexuels se sont unis, même si la loi contient toujours des restrictions qui ne concernent pas les couples hétérosexuels.

Selon les termes de la législation en vigueur, les Taïwanais ne peuvent épouser que des personnes d'une trentaine de pays et territoires où le mariage homosexuel est également légal.

Virginia Li, une étudiante âgée de 22 ans, explique s'être rendue à la marche avec une vingtaine d'amis de la ville de Hualien (Est).

Taïwan est bien plus accueillant pour la communauté gaie que de nombreux autres pays, souligne-t-elle. Je suis fière du progrès réalisé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...