•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : de nouveaux sous-variants progressent deux fois plus vite que le BA.5

Des passants dans la rue à Toronto portant un masque.

Les Ontariens ne devraient toutefois pas s'inquiéter, selon un expert en maladies infectieuses de l’Université Queen’s.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Les nouveaux sous-variants d'Omicron BQ.1 et BQ.1.1 de la COVID-19 progressent deux fois plus rapidement que le sous-variant BA.5, selon Santé publique Ontario.

Même si elle admet ne pas encore connaître suffisamment les sous-variants BQ, la province affirme qu’il existe un risque élevé de transmissibilité, de réinfection et de diminution de l'efficacité du vaccin contre la COVID-19.

À ce stade, les Ontariens ne devraient toutefois pas être trop inquiets au sujet des sous-variants BQ, estime le Dr Gerald Evans, expert en maladies infectieuses à l’Université Queen’s.

Selon Santé publique Ontario, la propagation de la COVID-19 dans la province est généralement stable, bien qu'elle augmente progressivement depuis le début du mois de septembre.

Un rapport publié vendredi indique que le pourcentage de tests positifs cette semaine est en très légère baisse par rapport à celui de la semaine dernière. Le taux de positivité est passé de 16,1 % la semaine précédente à 15,8 % cette semaine.

Les chiffres publiés jeudi montrent que les hospitalisations et les décès liés à la COVID- 19 en Ontario sont en baisse, mais les autorités sanitaires précisent que les données ont été retardées la semaine précédente par un problème technique. Les chiffres pourraient augmenter bientôt, selon l'organisme provincial.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...