•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un salon sur les thèmes de l’environnement et de l’économie circulaire à Baie-Comeau

On peut voir une dizaine de kiosques et des participants qui se promènent.

Le salon du Consom'acteur, qui s'est tenu au Cégep de Baie-Comeau jeudi.

Photo : Gracieuseté Vicky Perreault

Le salon du Consom'acteur s'est tenu jeudi après-midi au Cégep de Baie-Comeau. Pour une deuxième année, les Baie-Comois pouvaient participer à cet événement où sont réunies près d'une trentaine d'organismes de la Manicouagan qui ont des projets lés à l'environnement.

On a Transition Manicouagan, la Ville de Baie-Comeau, la Société des parcs, l'organisme Bassins versants Manicouagan, ID Manicouagan, énumère l'agente de mobilisation et des communications du Comité ZIP de la rive nord de l'Estuaire, Vicky Perreault.

Vicky Perreault se trouve devant différents kiosques du salon.

L'agente de mobilisation et des communications du Comité ZIP de la rive nord de l'Estuaire, Vicky Perreault

Photo : Gracieuseté Vicky Perreault

« On voulait rassembler les gens autour de sujets en lien avec l'environnement et la consommation [...] donc de parler de réduction, de réutilisation, de protection de l'environnement et de protection de notre territoire. »

— Une citation de  Vicky Perreault, agente de mobilisation et des communications du Comité ZIP de la rive nord de l'estuaire

Le but de l'événement a été d'offrir un espace de rencontre entre les visiteurs et les exposants, mais aussi pour les entreprises entre elles.

Vers 18 h, Vicky Perreault estime que près de 200 personnes avaient fréquenté le salon tout au long de la journée.

En soirée, un panel sur l'économie circulaire a été présenté aux participants. Utiliser les extrants d'un pour revaloriser les produits d'un autre, explique l'agent de développement.

Elle donne en exemple l'entreprise de produits pour le corps Cadelli, de Baie-Comeau, qui utilise les restants de gras du restaurant Riviera de Chute-aux-Outardes pour créer ses savons, ainsi que le marc de café du Manoir du café pour faire ses exfoliants.

« On a encore beaucoup de sensibilisation à faire sur les gestes écoresponsables qu'on peut tous adopter pour avoir un impact sur l'environnement.  »

— Une citation de  Vicky Perreault, agente de mobilisation et des communications du Comité ZIP de la rive nord de l'estuaire

Les visiteurs ont aussi pu fréquenter un café-réparation invitant les participants à réparer leurs objets lorsqu'ils sont cassés plutôt que de les jeter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...