•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation du nombre de personnes immigrantes dans l’Est-du-Québec

Nzuzi Mpingi, nouvel arrivant à Rimouski, avec son fils dans les bras.

Nzuzi Mpingi et sa famille sont de nouveaux arrivants à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada

Au cours de la décennie comprise entre 2011 et 2021, le nombre de personnes immigrantes a augmenté dans plusieurs villes de l'Est-du-Québec. C'est ce que confirment les plus récentes données de Statistique Canada, publiées mercredi.

On note une forte augmentation pour la région de la Côte-Nord. À Sept-Îles, la population immigrante a augmenté de 120 %. Plus précisément, le nombre de personnes immigrantes s'est accru de 265, pour un total de 485.

Durant la même période, l'agence fédérale confirme que la population immigrante de Baie-Comeau a connu une hausse de 56 %.

Des immigrants nouvellement installés à Rimouski rassemblés lors d'une fête.

Selon Statistique Canada, ce sont les métropoles qui attirent le plus de nouveaux arrivants.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Les données du recensement de 2021 qui s'intéressent à l'immigration montrent que les principales villes du Bas-Saint-Laurent connaissent également une augmentation considérable du nombre d'immigrants.

Entre 2011 et 2021, la population immigrante de Rivière-du-Loup a augmenté de 83 %. Ce chiffre atteint 79 % à Rimouski. Plus précisément, la population immigrante a augmenté de 525, pour un total de 1185.

Matane a aussi connu une hausse, mais plus modeste, de 43 %. On parle d'une hausse de 65 immigrants, pour un total de 215.

Augmentation historique au Canada

À l'échelle nationale, les immigrants reçus et les résidents permanents représentaient 23 % de la population en 2021, soit la plus forte proportion observée dans l’histoire du pays, dit Statistique  Canada.

Toujours selon l'agence fédérale, la quasi-totalité des immigrants récents vivait dans l'une ou l'autre des 41 plus grandes villes du pays, soit des municipalités comptant plus de 100 000 habitants.

Et ce sont, sans surprise, les trois métropoles qui attirent le plus de nouveaux arrivants; Toronto (29,5 %), Montréal (12,2 %) et Vancouver (11,7 %) ont, à elles seules, accueilli plus de la moitié des immigrants (53,4 %).

Dans ces nouvelles données tirées du plus récent recensement, l'agence fédérale précise que le Canada est également le pays ayant la proportion la plus importante d'immigrants au sein du G7.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !