•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le trafiquant de drogue Vincenzo Armeni assassiné à Laval

Le corps d'un homme est au sol, recouvert d'une couverture.

Un homme dans la soixantaine a été tué par balles sur le terrain d'un centre commercial situé sur la voie de desserte de l'autoroute 440, près du boulevard Le Corbusier, à Laval.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Selon nos informations, Vincenzo Armeni, un trafiquant de drogue de 66 ans, a été abattu mardi matin dans le stationnement d’un centre commercial de Laval.

Le Service de police de Laval a indiqué que les autorités ont été appelées vers 7 h 46 sur le terrain jouxtant un commerce de céramique, situé en bordure de l'autoroute 440, près du boulevard Le Corbusier.

Sur place, les agents ont découvert le corps inanimé d’un homme de 66 ans, atteint de plusieurs projectiles d’armes à feu, gisant à côté d'un VUS blanc. Son décès a été constaté sur les lieux.

Selon nos informations, le commerce devant lequel Armeni a été abattu servirait de façade à un repaire de la mafia sicilienne.

Photo judiciaire de Vincenzo Armeni.

Vincenzo Armeni avait été condamné à plusieurs peines pour trafic de drogue, dont une de 19 ans de prison en 2007 pour avoir importé des centaines de kilos de cocaïne au Canada.

Photo : Radio-Canada

Peu après ces événements, la police a découvert un VUS noir incendié dans un stationnement à l’intersection de la 71e Avenue et de la 1re Rue, dans le quartier Chomedey, à Laval. Ce véhicule pourrait être lié à cet assassinat.

Présentement, on a des enquêteurs sur place. On a le poste de commandement qui est sur les lieux, et il y a le service d'identité judiciaire de la Sûreté du Québec pour analyser la scène, a confirmé la sergente Catherine Bernard, porte-parole de la SQ.

Le ou les suspects sont toujours recherchés par les enquêteurs, qui tentent également de trouver des témoins du meurtre afin d'en apprendre davantage sur cette affaire. Le mobile du meurtre, lui, reste à déterminer.

La police n'avait pas confirmé l'identité de la victime au moment d'écrire ces lignes.

La carcasse d'une voiture incendiée.

Un véhicule utilitaire sport a été retrouvé incendié à quelques kilomètres des lieux du crime, près du pont Lachapelle, dans le quartier Chomedey.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Arrêté en 2006 dans le cadre d’une saisie record de 250 kilogrammes de cocaïne d’une grande pureté chez l’un de ses complices, Vincenzo Armeni était alors considéré comme l’un des plus grands importateurs de drogue au Canada. Le contenu de cette saisie représentait à lui seul 10 % de toute la cocaïne saisie au Canada en 2006.

Selon les enquêteurs, Armeni aurait à l’époque entreposé jusqu’à 761 kilos de cocaïne dans la résidence de son complice. Ce qui représentait plus de 50 millions de dollars de profit possible pour l’homme qui était marié et père de deux enfants.

En 2007, il avait écopé d’une peine de prison de 19 ans pour possession de drogue dans le but d'en faire le trafic.

L’homme au lourd casier judiciaire bénéficiait déjà d’une libération conditionnelle pour une condamnation antérieure de 10 ans de prison reçue dans une autre affaire d’importation de cocaïne. Il avait également écopé dans le passé de deux autres condamnations de 4 ans et de 7 ans de prison pour des affaires similaires.

Vincenzo Armeni avait été libéré sous plusieurs conditions en 2020.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...