•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Échapper à la nuit, l’album rayon de lumière des Sœurs Boulay

Les deux chanteuses posent côte à côte sur un fond de ciel nuageux.

Le précédent album des Sœurs Boulay, «La mort des étoiles», remonte à 2019.

Photo : Page Facebook de Les soeurs Boulay / William Arcand

Radio-Canada

Les sœurs Boulay lancent vendredi Échapper à la nuit, un nouvel album lumineux et optimiste qui se veut un baume à la sortie d’une période trouble où les deux artistes ont même douté de la poursuite de leur carrière musicale.

Tout juste avant la pandémie, elles étaient prises dans un tourbillon médiatique, avec le mouvement #MoiAussi en filigrane et un changement mouvementé de maison de disques, qui les a épuisées. En septembre 2020, elles annonçaient qu’elles prenaient une pause d’une durée indéterminée pour se reposer et prendre du recul sur la situation.

Et durant la crise sanitaire, elles ont écouté le conseil de se réinventer, explique Stéphanie Boulay en entrevue, en faisant toutes sortes de choses autres que de la création musicale ou littéraire.

Mais tout naturellement, l’envie de créer leur est revenue. On s’est surprises à fredonner de nouvelles mélodies et à inventer de nouvelles phrases, à se réveiller en pleine nuit avec une idée que tu n’as pas le choix d’écrire parce que tu sens que tu tiens quelque chose, explique-t-elle.

Leur précédent album, sorti en 2019, La mort des étoiles, était sombre et fataliste. On était un peu dans une ambiance de fin de monde.

Dans les textes et la musique, Échapper à la nuit, leur quatrième album, est en quelque sorte une réponse – dansante et à saveur pop – à l’opus précédent.

Si on est revenues, c’est parce qu’on voulait proposer quelque chose de plus positif. On a envie de regarder vers l’avant, et de penser que de belles choses s’en viennent, pas seulement pour nous, mais collectivement.

Ce qui s’en vient pour Les sœurs Boulay, après leur lancement réservé à une poignée de chanceux et chanceuses à la Biosphère de Montréal le 24 octobre, c’est une série de spectacles qui les amènera un peu partout au Québec jusqu’en octobre 2023.

L’album Échapper à la nuit paraît vendredi sur différentes plateformes en ligne. Des disques compacts et vinyles seront également mis en vente sur la plateforme Bandcamp du duo (Nouvelle fenêtre).

Ce texte a été écrit à partir d’une entrevue réalisée par Catherine Richerchroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté ou de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...