•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouyn-Noranda va de l’avant avec la démolition de l’aérogare temporaire

Photo extérieure de l'aérogare temporaire de Rouyn-Noranda.

L'aérogare temporaire de Rouyn-Noranda devrait bientôt passer sous le pic des démolisseurs.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

La Ville de Rouyn-Noranda va de l’avant avec la démolition de l’aérogare temporaire, construite en 2019 au coût de 2 millions de dollars.

Lors de la séance du conseil municipal du 17 octobre, le contrat de démolition a été octroyé à l’entreprise Construction Normand Martel pour la somme de 123 755 $.

La Ville avait essuyé des critiques en lien avec ses intentions de démolir le bâtiment, notamment de la part de l’entreprise Propair, mais la mairesse Diane Dallaire soutient que toutes les options ont été évaluées et que cette décision a été prise dans les meilleurs intérêts des contribuables et de la Ville.

C’est la meilleure décision possible pour les citoyens parce que c’est ce qui est le moins coûteux pour les contribuables. Je sais que lorsqu'on entend ça, on peut penser que ce n’est pas le cas, mais que les citoyens soient rassurés, tout a été évalué, c’est la meilleure décision à prendre, la moins coûteuse et la plus porteuse pour le développement de notre aéroport, assure Mme Dallaire.

Hangar multiservices

La mairesse de Rouyn-Noranda rappelle qu’il était prévu que le bâtiment soit temporaire (durant la construction de la nouvelle aérogare) et ajoute que son emplacement représente l’endroit idéal pour la construction d’un hangar multiservices.

On a dit que c’était de qualité, mais c’était quand même un bâtiment fait pour être temporaire. Maintenant, vraiment, ce qu’il faut retenir, c’est que l’emplacement actuel de l’aérogare temporaire, c’est l’emplacement à privilégier pour le développement de notre aéroport, pour la construction d’un hangar, affirme-t-elle.

Diane Dallaire signale que tous les objets et matériaux qui pouvaient être récupérés dans le bâtiment l’ont été.

On a récupéré tout ce qui était récupérable. La Ville a plusieurs bâtiments, alors il y a plusieurs éléments qui ont été récupérés et qui vont être réutilisés, que ce soit au niveau des installations sanitaires, de l’électricité, toutes ces choses-là, mentionne-t-elle.

Soutenir la croissance de Propair

Questionnée sur le dossier du transporteur aérien Propair, qui souhaitait acquérir l’aérogare temporaire pour faire croître ses activités, Diane Dallaire soutient que des discussions sont en cours, mais qu’il est encore trop tôt pour en révéler les détails.

Elle ajoute que le conseil municipal souhaite voir l’entreprise se développer à Rouyn-Noranda.

« Le conseil est unanime à vouloir supporter le plan d’expansion de l’entreprise Propair. »

— Une citation de  Diane Dallaire

Propair est une entreprise importante pour le développement de la Ville de Rouyn-Noranda et oui, nous avons rencontré à quelques reprises M. [Étienne] Lambert. Nous sommes encore en discussion, donc nous ne sommes pas en mesure d’annoncer quelque chose publiquement pour le moment, mais certainement que le conseil veut supporter l’expansion de Propair. Je suis confiante qu’on va pouvoir annoncer des choses prochainement, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...