•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démission d’une membre du conseil d’administration de Services de Santé Alberta

Le logo de l'agence gouvernementale sur un mur de brique.

Deborah Apps craint que la décision de la première ministre déstabilise le système de santé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une des membres du conseil d’administration de Services de Santé Alberta (AHS), Deborah Apps, a remis sa démission en raison des menaces de la première ministre de se débarrasser de l’organe de direction.

Dans une lettre datée du 7 octobre, Mme Apps dit craindre les conséquences d'un tel changement et de ne plus pouvoir attendre que Danielle Smith mette en oeuvre sa promesse.

J’ai peur que la proposition de la première ministre déstabilise encore plus l’environnement de travail pour tous les travailleurs de la santé. Cela ajoute davantage d'incertitudes [pour] les employés de première ligne et ceux qui travaillent sans relâche pour les aider et les guider [quand ils] nécessitent du soutien et une supervision attentionnée, écrit-elle dans la lettre obtenue par CBC/Radio-Canada.

Danielle Smith, la nouvelle première ministre de l’Alberta, a indiqué sa volonté de remplacer le conseil d’administration d’AHS, composé d’une douzaine de personnes, en faveur d’un commissaire.

Ce dernier rendra compte directement au ministre de la Santé et à la première ministre.

Danielle Smith a été assermentée le 11 octobre, soit moins d’une semaine après avoir remporté les élections à la tête du Parti conservateur uni . Elle a notamment promis dans sa campagne à la course à la chefferie d’abolir le conseil d’administration d'AHS pour sa gestion de la pandémie.

La première ministre a également promis de renvoyer la médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw.

Changement de direction

Services de Santé Alberta a, selon Danielle Smith, failli à employer suffisamment de travailleurs de la santé pendant qu’elle obligeait ses employés d’être vaccinés contre la COVID-19.

En décembre 2021, AHS a mis 1650 employées non vaccinées sans exemption valide en congé payé. L’organisation emploi plus de 121 000 personnes.

AHS prévoyait le retour de 750 employés en mars après l’abolition de l’exigence vaccinale.

Services de Santé Alberta n'a pas réussi à augmenter le nombre de lits disponibles dans les unités de soins intensifs de la province, a également dit Danielle Smith la semaine passée.

Dans une entreprise, vous changez la direction quand elle n’atteint pas ses cibles et n’arrive pas à suivre les indications, a-t-elle déclaré.

Une nouvelle structure de gouvernance va être mise en place dans les 90 prochains jours, a-t-elle aussi assuré.

Dans un courriel, la secrétaire de presse de Danielle Smith, Rebecca Polak, n’a pas clarifié si la première ministre voulait seulement remplacer le conseil d’administration ou les cadres supérieurs aussi.

Nommer un nouvel administrateur pour remplacer le conseil d’administration va permettre d’accélérer la prise de décision, a indiqué Rebecca Polak.

Avec les informations de Janet French

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...