•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province et une Première Nation sont partenaires pour offrir des services de santé

Le chef de la nation crie d'Ahtahkakoop, Larry Ahenakew, serre la main du ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman le lundi 17 octobre 2022.

Le chef de la Première nation crie Ahtahkakoop, Larry Ahenakew, et le ministre provincial de la santé, Paul Merriman, se serrent la main lors de l’annonce de leur partenariat, qui permettra de construire un centre de soins urgents à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Kayla Guerrette

La Saskatchewan et la Première Nation crie Ahtahkakoop ont signé un protocole d'entente pour la construction d'un centre de soins urgents à Saskatoon.

Dans un communiqué de presse publié lundi, le gouvernement provincial indique que le nouvel établissement offrira aux habitants de la ville une solution alternative aux salles d'urgence des hôpitaux, et ce 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Le ministre de la Santé de la province, Paul Merriman, explique que cette entente est la première étape dans l'établissement d'un partenariat avec la Première Nation. Un tel projet constitue une nouvelle approche de la province pour répondre aux besoins changeants des populations en matière de santé, ajoute le ministre.

Selon cette entente, la Première Nation crie Ahtahkakoop a pour mandat d'identifier des sites potentiels pour la construction du centre, de développer son design ainsi que des scénarios et des projections économiques. Elle sera la propriétaire du centre de soins urgents et le louera à l'Autorité de la santé de la Saskatchewan. C'est cette dernière qui sera en charge de son fonctionnement.

Ce centre de soins vise aussi à combler le vide entre une clinique sans rendez-vous et une salle d'urgence, dans l'espoir d'alléger la pression exercée sur le système de soins de santé de la province, souligne Paul Merriman.

Le directeur de service intérimaire de l'Autorité de la santé de la Saskatchewan, Derek Miller, explique que le centre contribuera à réduire les temps d'attente dans les urgence des hôpitaux en permettant aux patients d'obtenir des soins appropriés pour des problèmes urgents, mais qui ne menacent pas leur vie et pour lesquels des soins sont requis le jour même.

Si les blessures sont moins graves, nous voulons être en mesure de les traiter d'une autre façon et à un endroit spécifique, ajoute Paul Merriman.

Pour le ministe, il s'agit d'un grand pas en avant pour prendre en charge les pathologies physiques, mais aussi la santé mentale et les dépendances.

« Aujourd'hui est un jour exceptionnel pour le gouvernement, pour nos partenaires à Ahtahkakoop et pour les résidents de Saskatoon qui attendent avec impatience ce nouveau centre de soins d'urgence. »

— Une citation de  Paul Merriman, ministre provincial de la Santé

Le chef d'Ahtahkakoop, Larry Ahenakew, affirme pour sa part que ce projet convient parfaitement à la Première Nation, car il répond à un besoin de la collectivité.

L'annonce d'aujourd'hui est historique et ouvre la voie à un meilleur accès aux soins urgents, à de nouveaux soutiens pour la santé mentale et le bien-être, déclare Larry Ahenakew.

La Première Nation en charge de la gestion

Selon Larry Ahenakew, ce partenariat avec la province pourrait générer des retombées économiques dans la communauté.

« Il y a des possibilités de formation et d'emploi pour les citoyens autochtones et non autochtones de la Saskatchewan. »

— Une citation de  Larry Ahenakew, chef de la Première Nation crie Ahtahkakoop

Paul Merriman précise que la province ne paiera pas nécessairement la facture de la construction, car cette responsabilité incombe à la Nation crie.

La conception de l'édifice sera en lien avec la culture autochtone, ajoute le ministre.

Nous respectons également le fait que les Premières Nations et les Métis ont une riche pratique culturelle et traditionnelle qui est connue pour améliorer les résultats en matière de santé. Le protocole d'entente d'aujourd'hui est une nouvelle approche pour faire les choses à Saskatoon, affirme Paul Merriman.

Aucun emplacement précis n'a été déterminé à l'heure actuelle, mais l'ouest de Saskatoon est ciblé. La date du début des travaux n'a été précisée.

Le centre de soins urgents de Saskatoon est l'un des deux centres annoncés dans le cadre du plan d'investissement de 7,5 milliards de dollars du gouvernement. Ce plan vise à stimuler la reprise économique de la province après l'impact de la pandémie de COVID-19.

L'autre centre de soins urgents, à Regina, devrait être terminé en 2023. Il comprendra des services de soins aux blessés, des services de diagnostic de base et des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, selon le communiqué de presse.

La Nation crie d'Ahtahkakoop est située à environ 79 kilomètres au nord-ouest de Prince Albert.

Avec les informations de Dayne Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...