•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un timbre pour honorer Tommy Prince, un héros de guerre autochtone du Manitoba

Un groupe de personnes se trouvent au Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg lors du dévoilement du timbre honorant le sergent Tommy Prince, le 17 octobre 2022.

Le timbre représente Tommy Prince dans son uniforme pendant la guerre de Corée avec des aurores boréales en arrière-plan.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

Postes Canada a dévoilé, lundi, un timbre rendant hommage au sergent Tommy Prince, un héros de guerre autochtone né au Manitoba.

Originaire de la Première Nation ojibwée de Brokenhead, à environ 65 kilomètres au nord-est de Winnipeg, il a remporté 11 médailles pour ses actions pendant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée. L'une de ses distinctions lui a même été présentée par le roi George VI au palais de Buckingham, en Angleterre.

En 1944, M. Prince était parvenu à localiser un camp ennemi après une longue marche éreintante de 72 heures sur un terrain accidenté, sans eau et sans nourriture.

Lorsqu'il est revenu au camp des alliés, il a dirigé sa brigade vers le camp allemand, ce qui a permis la capture de plus de 1000 soldats ennemis.

Cela démontre son dévouement et sa détermination! Imaginez ce qu'il a fallu pour faire cette action seul.

Une citation de Gordon Bluesky, chef de la Première Nation de Brokenhead

On se souvient de lui pour sa résilience et sa force, ainsi que pour son combat pour l'égalité des droits des Autochtones, a témoigné le chef de la Première Nation de Brokenhead, Gordon Bluesky, lors d'une cérémonie tenue au Musée canadien pour les droits de la personne, à Winnipeg. C'est un grand honneur de pouvoir raconter la grande histoire du sergent Tommy Prince.

Le timbre représente Tommy Prince dans son uniforme pendant la guerre de Corée avec des aurores boréales en arrière-plan.

Une autre bataille pour les droits autochtones

À son retour de la guerre, des politiques fédérales racistes ont fait en sorte que des milliers d'anciens combattants autochtones n'ont pas pu profiter de plusieurs avantages accordés aux autres militaires.

Un homme en uniforme de guerre.

En 1944, en Italie, Tommy Prince s’est faufilé derrière les lignes ennemies pour y installer une ligne téléphonique. Cette action a permis la destruction de quatre chars allemands. (archives)

Photo : Archives

Lorsque Tommy Prince meurt en 1977, à l'âge de 62 ans, il est sans abri à Winnipeg.

Son fils, Tommy Prince junior, a participé au dévoilement du timbre lundi.

Il se souvient de son père comme d'un homme généreux et drôle, et ce malgré les défis qu'il a dû relever après son service militaire.

S'il avait un dollar dans sa poche et que vous en aviez plus besoin que lui, il vous le donnait. C'était un homme aimant et attentionné. Il aimait faire rire les gens, raconte-t-il.

Tommy Prince junior rappelle que son père dénonçait le racisme lorsqu'il le voyait et militait pour l'abolition de la Loi sur les Indiens. Il était un défenseur des droits des Autochtones.

Le timbre sera officiellement émis par Postes Canada le 28 octobre.

Avec les informations de Rachel Bergen

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Manitoba

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Manitoba.