•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une demande de mariage au fil d’arrivée d’un demi-marathon

Un homme agenouillé dans la rue présente une bague de fiançailles à la coureuse.

Scott Porter a demandé à Samatha Legge de l'épouser au fil d'arrivée du demi-marathon qu'ils venaient de compléter.

Photo : Radio-Canada / Tony Davis

Radio-Canada

La coureuse Samantha Legge, à l’issue d’un demi-marathon, a eu la surprise de voir son ami portant un veston et un noeud papillon s’agenouiller devant elle pour lui faire une demande en mariage.

Mme Legge explique qu’elle se doutait que Scott Porter allait lui faire cette demande durant la fin de semaine du 18e marathon de l’Île-du-Prince-Édouard. C’était toutefois une grande surprise pour elle de le voir lui présenter sa demande dans la rue au milieu d’autres participants de cette épreuve de 21 km.

Samantha Legge était essoufflée et elle transpirait. Elle a dit oui et elle a mis à son doigt la bague de fiançailles que lui offrait M. Porter.

Scott Porter avait terminé la course dix minutes avant elle, ce qui lui avait donné un peu de temps pour se préparer.

Samantha Legge et Scott Porter, souriants, côte à côte.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Samantha Legge dit avoir compris ce qui allait arriver lorsqu’elle a vu son ami portant un veston et un nœud papillon en plus de ses shorts et ses chaussures de course.

Photo : Radio-Canada / Tony Davis

Le couple de Rusagonis au Nouveau-Brunswick se passionne pour la course à pied.

C'est ce qui nous rassemble et j’ai pensé que cela conviendrait très bien parce qu’elle aime l’île, a affirmé Scott Porter.

Les tourtereaux ont indiqué qu’ils allaient célébrer leurs fiançailles en visitant la province insulaire. La jeune femme a souligné qu’elle avait envie d’un bain chaud et d’une coupe de champagne.

Un parcours modifié à cause de Fiona

Samantha Legge s’est classée en 106e position au demi-marathon.

Les vainqueurs du marathon sont Clay Goodine, de Fredericton, chez les hommes (2 h 59 min 39 s) et Sandra Cottreau, de Charlottetown, chez les femmes (3 h 17 min 40 s).

Le marathon de l’Île-du-Prince-Édouard comprend plusieurs épreuves. Le parcours a été modifié cette année en raison des dommages causés par la tempête Fiona, mais M. Goodine affirme que c’était remarquable malgré tout et qu’il y avait beaucoup de spectateurs.

Sandra Cottreau explique qu’elle n’avait aucune attente, qu’elle aime simplement courir et que gagner est un petit plaisir supplémentaire. Elle s’est classée en 15e position parmi tous les concurrents.

Les organisateurs de l'événement s’attendent à ce qu'il serve de qualification en vue du marathon de Boston.

D’après un reportage de Shane Ross, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...