•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouragan Julia a fait au moins 26 morts en Amérique centrale

Deux personnes tentent de dégager un tronc d'arbre de la route.

Des résidents s'affairent à nettoyer les dégâts laissés dans le sillage de Julia, au Salvador.

Photo : Reuters / Jose Cabezas

Agence France-Presse

L'ouragan Julia, qui s'est affaibli progressivement en arrivant au Nicaragua dimanche à l'aube, a fini par se dissiper lundi au-dessus du Guatemala après avoir fait au moins 26 morts et quatre disparus en Amérique centrale, où il a laissé dans son sillage destructions et inondations, selon les bilans officiels.

Le centre américain de suivi des ouragans (CNH) a indiqué que Julia s'était complètement dissipé à 21 h (GMT) dans l'ouest du Guatemala, mais il a souligné que ses pluies peuvent encore provoquer des inondations en Amérique centrale et dans le sud du Mexique.

Cinq soldats salvadoriens qui participaient aux opérations de secours sont morts à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale dans la chute d'un mur contre lequel ils s'étaient abrités des intempéries, a indiqué le ministre salvadorien de la Justice et de la Sécurité Gustavo Villatoro.

Au moins deux personnes sont mortes ensevelies, également par la chute d'un mur à Guatajiagua, situé à 150 km à l'est de San Salvador, a ajouté la police salvadorienne.

Enfin, le ministre salvadorien Raul Juarez a fait état de deux autres morts liées aux intempéries dans le sud-ouest du pays.

Au total, 10 personnes sont décédées au Salvador.

Au Honduras, le maire de Brus Laguna, Wilmer Wood, a indiqué que deux personnes étaient mortes noyées après le chavirement de leur canot, emporté par les flots grossis par les pluies de Julia. Une autre personne est portée disparue depuis l'accident.

L'eau jusqu'à la taille, un homme marche en transportant un gros bidon sur ses épaules.

Un homme transporte un bidon d'eau vide dans une zone inondée, à Progreso, au Honduras.

Photo : Reuters / Yoseph Amaya

Au Guatemala, 14 personnes ont perdu la vie. Dans le nord du pays, cinq membres d'une même famille ont été ensevelis dans les décombres de leur maison d'un village autochtone où s'est produit un glissement de terrain, selon les services de protection civile (Conred).

Selon cette source, deux hommes sont portés disparus après avoir été emportés par une rivière.

Julia avait frappé dimanche à l'aube la côte caraïbe du Nicaragua en ouragan de catégorie 1, causant d'importants dégâts dans ce pays sans toutefois y faire de victimes.

Du Guatemala au Panama, les autorités ont signalé des trombes d'eau accompagnées de fortes rafales de vent qui ont couché de nombreux arbres, endommagé des routes, détruit des maisons ou des ponts.

Julia est le second ouragan de la saison à toucher l'Amérique centrale après Bonnie en juillet, le long de la frontière entre le Nicaragua et le Costa Rica.

Fin 2020, les ouragans Eta et Iota avaient provoqué la mort d'au moins 200 personnes et autant de disparus, et des dégâts estimés à plusieurs millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !