•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente ratifiée met fin à la grève des inspecteurs des normes de sécurité

Le logo du TSSA, apposé sur une chaudière.

Les inspecteurs de l'Office des normes techniques et de la sécurité de l'Ontario (TSSA) s'occupent notamment des chaudières et appareils à pression, appareils élévateurs et de divertissement, et carburants.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Syndicat qui représente les inspecteurs de l'Office des normes techniques et de la sécurité de l'Ontario (TSSA) annonce que ses membres ont ratifié leur nouvelle convention collective, ce qui met fin à une grève de 11 semaines.

La section locale 546 du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (OPSEU/SEFPO) avait annoncé vendredi qu'un accord de principe avait été conclu entre les parties.

Ses 170 membres, qui inspectent les appareils élévateurs, les chaudières, les appareils à pression et les carburants partout dans la province, ont débrayé en juillet après des mois de négociations infructueuses.

Ce que ces inspecteurs de la sécurité nous ont montré sur les lignes de piquetage, c’est une profonde solidarité , déclare Laurie Nancekivell, première vice-présidente et trésorière de l’OPSEU/SEFPO, par voie de communiqué.

Parmi les principaux points en litige, il y avait les salaires et les avantages sociaux, le manque de personnel et la responsabilité quant au respect des normes et pratiques de sécurité de l'Office.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.