•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs albertains s’unissent derrière Danielle Smith

Photo de groupe des députés conservateurs unis avec Danielle Smith le vendredi 7 octobre à Calgary.

Presque tous les députés du Parti conservateur uni ont posé derrière leur nouvelle cheffe, Danielle Smith, au lendemain de sa victoire.

Photo : Radio-Canada / Kory Siegers

Les membres du Parti conservateur uni (PCU) se sont présentés comme un seul bloc derrière leur nouvelle cheffe, Danielle Smith, à la sortie de la rencontre du caucus du parti.

Seul le premier ministre sur le départ, Jason Kenney, ne s’est pas présenté pour la photo de famille. Le député indépendant Drew Barnes qui s’était fait montrer la porte du caucus n'est quant à lui pas encore de retour.

Selon Danielle Smith, la rencontre du caucus qui a duré une heure a été cependant très positive.

Nous sommes une grande famille et, parfois, les familles ont des désaccords. Tant que nous développons de bons processus [de communication] et que nous sommes respectueux, ce sera constructif. Le ton, ce matin, était fantastique, a-t-elle déclaré sur les marches du centre McDougall, à Calgary.

Des rivaux devenus alliés

Plusieurs députés ont confirmé qu’ils étaient prêts à saisir la main tendue.

Tout le monde doit laisser son ego à la porte. L’enjeu n’est pas une politicienne, mais les électeurs et les Albertains, a indiqué le ministre des Finances, Jason Nixon, qui est proche de Jason Kenney.

« Les seuls qui devraient être inquiets sont le NPD. »

— Une citation de  Jason Nixon, député, PCU

Les anciens rivaux de Danielle Smith, Travis Toews, Todd Loewen et Brian Jean, se sont aussi ralliés derrière la nouvelle cheffe, mais ils ont souligné le travail à accomplir avant fin du mois de mai, date prévue des élections provinciales.

Danielle Smith le 7 octobre 2022 à Calgary.

Les anciens rivaux de Danielle Smith dans la course à la direction du parti se sont montrés unis à la sortie de leur première réunion de caucus.

Photo : Radio-Canada / François Joly

Le plus important, c'est qu’elle reste à l’écoute du caucus, et je pense qu’elle va le faire, a ainsi dit Brian Jean au début de la rencontre des élus conservateurs. Il souhaite également que la prochaine première ministre se concentre sur les préoccupations des Albertains, à savoir la santé, la justice et l’économie.

Todd Loewen estime que Danielle Smith devra aussi bâtir une relation de confiance avec les Albertains.

Une opposition tout aussi unie

En conférence de presse au même moment, la cheffe de l’opposition officielle Rachel Notley s’est aussi présentée avec les députés et futurs candidats de son parti provincial. Elle a prédit un avenir désastreux pour la province sous Danielle Smith.

« Les sept prochains mois vont apporter plus de chaos, de coûts et de conflits. »

— Une citation de  Rachel Notley, cheffe du NPD de l'Alberta

Elle a critiqué le fait que la prochaine première ministre s’est focalisée sur des questions de souveraineté et de relations avec Ottawa qui n’intéressent pas les Albertains.

Je sais que vous êtes fatigué des drames et du chaos. Je vous offre une solution : un gouvernement néo-démocrate stable, a-t-elle rétorqué.

Un calendrier politique chargé

La nouvelle cheffe du Parti conservateur uni a assuré qu’elle abordera un plus grand nombre de questions dans les prochains mois, notamment des investissements en éducation et en santé.

Danielle Smith a aussi donné son opinion sur les félicitations du premier ministre Justin Trudeau. Nous pouvons avoir une relation constructive avec Ottawa s’il comprend que nous voulons obtenir le même niveau de respect qu’il accorde au Québec, a-t-elle indiqué, ajoutant toutefois que le gouvernement fédéral a souvent claqué la porte au nez de l’Alberta au cours des sept dernières années.

La nouvelle cheffe du PCU sera assermentée mardi et présentera son Cabinet le 21 octobre.

Elle pourrait se présenter dans la circonscription de Brooks-Medicine Hat, siège que la députée Michaela Frey a laissé vacant vendredi. Danielle Smith souhaite toutefois rencontrer l’association conservatrice locale avant de prendre sa décision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !