•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux hydravions endommagés par des tirs de balles à la Nation de Tataskweyak

L'hydravion ciblé par des tirs de balles.

L'hydravion appartenant à la Première Nation crie de Tataskweyak a été la cible de tirs de balles.

Photo : Gracieuseté : GRC

Radio-Canada

Deux hydravions ont été la cible de tirs de balles pendant la nuit de mercredi à jeudi dans la Première Nation crie de Tataskweyak, au nord du Manitoba. Ces hydravions seront « probablement déclarés pertes totales », selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Les avions se trouvaient sur le lac Assean lorsqu'ils ont été criblés de balles, a indiqué la GRC dans un communiqué publié jeudi.

Les deux hydravions ont une valeur totale estimée à 850 000 $.

Trois trous sur la vitre de l'hydravion.

Des trous causés par des balles sont visibles sur la vitre du second hydravion privé.

Photo : Gracieuseté : GRC

Les deux avions, dont l'un appartient à un particulier et l'autre à la communauté de Tataskweyak, ont subi des dommages importants.

Des traces de balles apparaissent sur la paroi extérieure de l'hydravion.

Des traces de balles sont visibles sur le panneau latéral de l'avion appartenant à la Nation crie de Tataskweyak.

Photo : Gracieuseté : GRC

Quiconque a été témoin d'activités suspectes dans la région est prié de communiquer avec le détachement de la GRC à Thompson au 204-778-3050 ou avec Échec au crime, sous le couvert de l'anonymat, au 1-800-222-8477.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !