•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie en Saskatchewan : Myles Sanderson responsable de tous les homicides, selon la GRC

Rhonda Blackmore en conférence de presse.

Une enquête est toujours en cours pour déterminer les événements du 4 septembre.

Photo : CBC/Adam Bent

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada de la Saskatchewan (GRC) confirme que Myles Sanderson serait le seul responsable des homicides commis le 4 septembre, dont celui de Damien Sanderson.

En conséquence, le nombre total des victimes des attaques a été changé pour 11.

La commissaire adjointe de la GRC de la Saskatchewan, Rhonda Blackmore, souligne toutefois que Damien Sanderson a participé à la préparation et à la planification des attaques au couteau survenues dans la Nation crie James Smith, en Saskatchewan, le 4 septembre dernier.

Rhonda Blackmore affirme qu'une enquête est toujours en cours pour déterminer la responsabilité de Damien Sanderson dans cette affaire.

La GRC a publié des détails menant à la journée du 4 septembre, notamment le rapport d’un vol de véhicule survenu la veille.

Damien Sanderson a essayé de tromper la police

L’un des deux suspects des attaques, Damien Sanderson, a volé un véhicule dans la Nation crie James Smith. La GRC affirme que celui-ci faisait l'objet d'un mandat d’arrêt pour un délit précédent.

En effet, une enquête de la police l’a menée dans une maison dans la communauté. Sur place, les policiers ont trouvé trois hommes et, à l’époque, aucun d’entre eux ne s’est présenté comme étant Damien Sanderson. La GRC explique qu’il n’y avait pas assez d'information pour exiger une preuve d'identité à ce moment-là.

Plus tard, la GRC a déterminé que Damien Sanderson était bel et bien l'un des trois hommes présents dans la maison et qu'il avait fourni une fausse identité aux policiers.

Le véhicule et les clés ont été retrouvés dans cette propriété et ont été remis à leur propriétaire. La GRC affirme qu’à ce moment-là Myles Sanderson n’était pas impliqué dans l’affaire.

Elle ajoute toutefois que Damien et Myles Sanderson vendaient de la drogue dans la Nation crie James Smith ce jour-là.

La GRC ne disposait pas d'information suffisante pour déterminer que de la violence était sur le point de se produire, affirme Rhonda Blackmore.

Damien Sanderson mesure 5’7 pi. Il pèse 155 lb, il a des cheveux noirs et des yeux bruns. Myles Sanderson mesure 6’1 pi, et pèse 240 lb. Il a également des cheveux noirs et des yeux bruns.

Damien Sanderson et son frère Myles Sanderson.

Photo : Fournie par la GRC

Un comité d’enquête nationale conjointe convoqué

Service correctionnel du Canada (SCC) et la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) ont annoncé jeudi qu’un comité d’enquête nationale conjointe sera convoqué pour revoir les décisions qui ont abouti à la libération conditionnelle de Myles Sanderson.

Myles Sanderson avait initialement obtenu une libération conditionnelle en août 2021.

Cependant, celle-ci avait été suspendue en novembre, car il avait violé les conditions de sa libération.

Le comité d’enquête nationale conjointe sera composé de six membres qui analyseront en profondeur les faits et les circonstances entourant la libération de Myles Sanderson.

Il aura aussi pour mission de déterminer si les lois, les politiques et les protocoles ont été respectés. Il devra aussi formuler des recommandations et proposer des mesures correctives, au besoin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !