•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google dévoile à son tour un outil qui permet de créer des vidéos à partir de texte

Modélisation d'un ours en peluche qui court à New York. On voit une grande peluche brune dans la rue.

L'outil de Google Imagen Video peut créer des séquences de cinq secondes à partir d'une phrase. Cette image a été générée avec les mots suivants : un ours en peluche qui court à New York. (Image générée par intelligence artificielle).

Photo : Google/Imagen Video

Radio-Canada

La course au contenu généré par l’intelligence artificielle se poursuit. Quelques jours après le dévoilement de Make-A-Video, un outil créé par Meta qui permet de transformer de courtes phrases en vidéo sans sons, Google a répliqué mercredi en dévoilant les premières séquences de son logiciel Imagen Video.

Comme Make-A-Video, Imagen Video a la capacité de créer de toutes pièces des vidéos de cinq secondes à partir de quelques mots, comme un panda prenant un égoportrait.

Pour arriver à ce résultat, Google a entraîné son logiciel par apprentissage automatique. Celui-ci a été exposé à plus de 60 millions d’images liées à de courts textes descriptifs, ainsi qu’à quelque 14 millions de vidéos. 

Si l’outil de Google propose des images imparfaites, il est toutefois capable de générer des images de texte, une fonctionnalité dont étaient dépourvus ses prédécesseurs.

Le géant américain a aussi une autre carte en main : Phenaki, un outil similaire à Imagen Video,  mais qui mise sur la durée des séquences aux dépens de la qualité des images. Celui-ci permet de générer des vidéos pouvant durer jusqu’à 2 minutes et demie.

Voici un exemple de ce que Phenaki a réussi à créer avec les phrases suivantes : Vue de côté d'un astronaute qui marche dans une flaque d'eau sur Mars. L'astronaute danse sur Mars. L'astronaute promène son chien sur Mars. L'astronaute et son chien regardent des feux d'artifice.

Google espère éventuellement joindre les forces de ses deux outils, qui sont toujours en cours de développement. L’entreprise n’a pas précisé si une version d’essai d’Imagen Video ou de Phenaki sera accessible au public.

Avec les informations de TechCrunch, et PC Mag

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !