•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caraquet en mission à Saint-Pierre-et-Miquelon

La ville et le port de Saint-Pierre.

La ville de Saint-Pierre, capitale de Saint-Pierre-et-Miquelon

Photo : Radio-Canada

Une délégation de trois représentants de la Ville de Caraquet complète un séjour de trois jours dans l'archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Joint à la mairie de Saint-Pierre, où il prenait part à une réunion, le maire, Bernard Thériault, explique qu'il s'agit d'une mission exploratoire subventionnée par un programme de la commission mixte Canada-France.

Il est accompagné du directeur général, Marc Duguay, et de l'agente du patrimoine, Aline Landry.

Caraquet à la mairie de Saint-Pierre

Le directeur général Marc Duguay et le maire de Caraquet dans une discussion à la mairie de Saint-Pierre

Photo : Gracieuseté

Cette visite n'avait pas été annoncée publiquement aux résidents de la municipalité. Bernard Thériault, qui a maintes fois critiqué son prédécesseur à la mairie, Kevin Haché, au sujet de voyages d'élus municipaux ailleurs au pays ou à l'étranger, n'a pas hésité à justifier l'importance de ce voyage.

« Nous espérons jeter les bases d'une collaboration entre Saint-Pierre-et-Miquelon et Caraquet dans quatre domaines précis : le tourisme, la culture, le patrimoine et l'aquaculture. »

— Une citation de  Bernard Thériault, maire de Caraquet

On participe à des rencontres avec toutes sortes d'acteurs et l'on espère que ça va mener à des liens plus étroits entre nos deux communautés, affirme-t-il.

En avoir pour son argent

Le maire précise que la subvention obtenue pour ce voyage est de 3500 $.

Il estime le coût total de ce séjour à Saint-Pierre-et-Miquelon à 6000 $ tout au plus. Il s'engage par ailleurs à faire un compte-rendu du voyage et expliquer à quelles retombées concrètes auxquelles les citoyens doivent s'attendre.

« Ce ne sont pas des vacances. Mardi, par exemple, on a commencé à travailler à 7 h 30 pour finir à 21 h. »

— Une citation de  Bernard Thériault, maire de Caraquet

Des retombées

Le maire Thériault s'attend à des retombées concrètes au plan économique.

On sait déjà par exemple qu'il y a un producteur qui a déjà les yeux sur une collaboration avec notre région dans le domaine de la culture de l'huître, explique-t-il. On a déjà des contacts et ça va se concrétiser.

Visite au musée Héritage

Les représentants de Caraquet ont aussi visité le Musée Héritage, à Saint-Pierre

Photo : Gracieuseté

Il parle également d'une collaboration entre la Distillerie Fils du Roy et des brasseurs de Saint-Pierre-et-Miquelon, d'un intérêt pour des échanges d'artistes avec le Festival Acadien ou encore d'un projet de mini-croisière qui parcourt le golfe du Saint-Laurent pour visiter l'Amérique Française.

Mon arrivée à la mairie a fait en sorte qu'on a constaté qu'on avait tout avantage à relancer la coopération France-Acadie, affirme-t-il. Je pense qu'il faut de temps en temps aller voir ce qui se passe ailleurs. C'est comme ça qu'on forme une ville, en allant voir ce qui se passe ailleurs, en empruntant les meilleures idées et en échangeant avec les autres communautés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !