•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête concernant des menaces envers l’école De Rochebelle

Des véhicules de police stationnés devant un pavillon de l’École secondaire De Rochebelle.

Des véhicules de police stationnés devant un pavillon de l’École secondaire De Rochebelle en 2019

Photo : Radio-Canada / Alexandra Duval

L’Unité des crimes majeurs du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) enquête sur des menaces qui viseraient l’École secondaire De Rochebelle, à Sainte-Foy.

Les policiers ont été appelés mercredi vers 14 h 45 concernant des menaces reçues par courriel. Le SPVQ refuse pour l’instant de dévoiler la nature de ces menaces afin de ne pas nuire à l’enquête.

Des policiers se sont rendus sur place mercredi afin de s’assurer de la sécurité des élèves et du personnel de l’établissement scolaire.

On a procédé à des vérifications à l'intérieur du bâtiment avec la présence du maître-chien. Il n'y avait aucun élément qui indiquait la présence d'une menace quelconque, affirme la porte-parole du SPVQ Marie-Pier Rivard.

Des policiers étaient également présents à la sortie des classes mercredi. Ils assurent aussi une présence jeudi à De Rochebelle.

À la fin des cours, des policiers demeurent sur place pour effectuer de la surveillance et assurer la sécurité du personnel et des élèves à la sortie de l'école, mentionne Marie-Pier Rivard.

Autre incident

Ce n'est pas la première fois que l'établissement ou des personnes qui le fréquentent font l'objet de menaces. En juin 2019, le SPVQ avait procédé à l'arrestation d'une personne en lien avec des menaces de mort visant un élève.

Le Centre de services scolaire des Découvreurs a fait parvenir un courriel aux parents, en fin de journée mercredi, pour expliquer la situation et souligner que tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité des élèves ainsi que du personnel.

Le Centre ne fera pas d'autre commentaire pour le moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !