•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Québec recense 30 hospitalisations de plus et 5 décès supplémentaires

Des gens attendent l'autobus à Montréal.

Sur la photo: (Gauche à droite) Population, covid 19, Le 09 Août 2022 2022/08/09

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les autorités de santé publique québécoises ont recensé mercredi 30 hospitalisations de plus en lien avec la COVID-19, pour un total de 1810 patients infectés par le virus.

Cinq décès supplémentaires ont aussi été enregistrés. Les autorités estiment que la COVID-19 a coûté la vie à 16 822 personnes au Québec depuis son apparition, en février 2020.

Parmi les 1810 patients infectés par la COVID-19, 544 sont hospitalisés principalement pour soigner cette maladie. Trente-cinq personnes se trouvent aux soins intensifs, dont 16 spécifiquement en raison de la COVID-19.

Il y a maintenant 3954 travailleurs de la santé contraints de s'absenter à cause de la maladie – que ce soit par retrait préventif, pour s'isoler ou parce qu'ils attendent un résultat. C'est 27 travailleurs de plus que la veille.

Les équipes de vaccination ont administré 23 151 doses supplémentaires, ce qui porte le nombre de doses injectées à 21 370 101 dans la province.

Le gouvernement indique également que 1035 personnes de plus ont contracté la COVID-19. Depuis le début de la pandémie, ce sont 1 206 000 personnes qui ont été infectées.

Rappelons cependant que le nombre de cas répertorié n'est pas représentatif de la situation, puisque l'accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires, notamment les travailleurs de la santé.

Le taux de positivité dans la province est actuellement de 9,7 %. Un taux supérieur à 5 % indique que l'épidémie n'est pas contrôlée. Québec recense par ailleurs 287 éclosions actives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !