•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grande exposition sur Pink Floyd en première canadienne à Montréal

Une femme se tient debout dans une salle d'exposition, devant de grands visages métalliques.

À l'origine, l'exposition «Pink Floyd : Their Mortal Remains» a été conçue pour le V&A, musée national d'art situé à Londres.

Photo : Pink Floyd : Their Mortal Remains / Tim P. Whitby

Radio-Canada

L’exposition Pink Floyd : Their Mortal Remains s’installera à l’Arsenal art contemporain à Montréal du 4 novembre au 31 décembre.

Après avoir été présentée en Angleterre en 2017, et ensuite en Italie, en Allemagne, en Espagne et aux États-Unis, cette rétrospective du populaire groupe britannique fera une escale unique au Canada.

Pink Floyd partage une riche histoire avec Montréal. La formation y a donné plusieurs concerts importants, dont celui du 6 juillet 1977 devant 78 322 spectateurs et spectatrices au stade olympique.

Cela a toujours été notre souhait d’amener cette exposition à Montréal, avant même sa première à Londres en 2017 », a déclaré, par communiqué, le producteur exécutif et promoteur canadien de Pink Floyd, Michael Cohl. « Le public montréalais a toujours été en contact avec la créativité et le son de Pink Floyd, et je suis très heureux que nous puissions enfin le présenter ici.

Des affiches du groupe Pink Floyd et des guitares dans un présentoir d'exposition.

Pink Floyd a offert une dizaine de concerts à Montréal entre 1971 et 1994.

Photo : Pink Floyd : Their Mortal Remains / Rupert Truman

L’exposition permettra de voir plus de 350 artefacts – paroles manuscrites, lettres, instruments de musique, accessoires de scène… – collectés au cours de la prolifique carrière du groupe. Décrite comme un voyage audiovisuel à travers plus de 50 ans, elle propose une plongée dans l’histoire de la formation musicale, de ses débuts en 1967 jusqu’à sa toute dernière performance musicale.

Les billets pour assister à l’exposition sont en vente dès maintenant (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !