•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thaïlande : un tireur fait au moins 37 victimes, dont 24 enfants, dans une garderie

Un policier se tient devant la garderie, la nuit.

Le premier ministre du pays Prayut Chan-O-Cha a demandé au chef de la police de se rendre sur place et d'accélérer les investigations.

Photo : Reuters / ATHIT PERAWONGMETHA

Radio-Canada

Un ancien policier a tué au moins 37 personnes, dont 24 enfants, jeudi, lors d’une tuerie de masse commise dans une garderie du nord-est de la Thaïlande.

L’auteur de cette tuerie, un homme de 34 ans, a ensuite tué sa femme et son enfant, puis s’est suicidé, a indiqué un colonel de police de la province de Nong Bua Lamphu.

Douze personnes sont également blessées, dont trois sérieusement, a précisé le colonel de police Jakkapat Vijitraithaya.

On tente toujours de comprendre ce qui a poussé un homme a commettre une tuerie dans une garderie en Thaïlande. Le dernier bilan fait état d'au moins 35 morts, dont 24 enfants. On en discute avec notre correspondant en Asie, Philippe Leblanc.

L'attaque a commencé sur l’heure du dîner dans une garderie. L’assaillant, équipé d'un fusil, d'un pistolet et d'un couteau, a ouvert le feu dans une garderie de Na Klang avant de prendre la fuite en voiture et de percuter plusieurs piétons.

Le premier ministre du pays Prayut Chan-O-Cha a ordonné l'ouverture d'une enquête après ce massacre horrible, a-t-il écrit sur son compte Facebook. Le dirigeant a demandé au chef de la police de se rendre sur place et d'accélérer les investigations.

Environ une trentaine d'enfants se trouvaient à la garderie quand le tireur est arrivé sur place, un nombre moins élevé que la normale en raison des fortes pluies qui ont laissé plusieurs familles chez elles.

Des photos et des vidéos de la garderie publiées en ligne montraient le sol d'une pièce qui était maculé de sang.

Le tireur, Panya Khamrab, avait été limogé de son poste de lieutenant-colonel l'année dernière en raison de l'usage de drogues.

Il aurait tué 24 enfants et deux adultes dans le bâtiment avant de prendre la fuite, selon un communiqué de la police. Mais il a continué à tirer sur des gens depuis sa voiture, a indiqué le général de police Paisal Luesomboon à l'Associated Press.

Un jeune homme triste.

Les proches des victimes se sont rassemblés devant la garderie jeudi.

Photo : Reuters / ATHIT PERAWONGMETHA

Après son retour à la maison, il a tué sa femme et son enfant, puis lui-même, a ajouté la police.

Les tueries de masse sont rares en Thaïlande, et ce, même si le taux de possession d’armes à feu est élevé comparativement à d’autres pays en Asie du Sud-Est.

En février 2020, un soldat insatisfait d’une transaction immobilière avait tué au moins 29 personnes en plus d’en blesser 57 dans une tuerie de masse qui s'est déroulée dans quatre lieux, dont un centre commercial.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.