•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université de Windsor encourage à la prudence après des incidents sur le campus

Un panneau de l'Université de Windsor avec un étudiant qui marche au loin.

L'Université de Windsor demande aux étudiant.e.s de faire preuve de prudence en circulant sur le campus en soirée.

Photo : CBC / Sanjay Maru

Radio-Canada

L'Université de Windsor affirme que les patrouilles sur le campus ont été renforcées à la suite de deux incidents où des personnes ont été suivies jusqu'à leur véhicule.

L'université a reçu mardi une plainte similaire à une autre déposée plus tôt dans la semaine, a indiqué l'institution dans un communiqué mercredi.

Un sentiment d'insécurité

La situation suscite l'inquiétude de certains sur le campus.

J'ai un peu peur [...] Je vais probablement sécher [les cours] ce soir, indique Madeleine Ouditt, étudiante.

Deux jeunes femmes posent sur le campus.

Makenna Vistany et Noor Sandhu font preuve de prudence et marchent touours ensemble sur le campus.

Photo : CBC/Jacob Barker

De leurs côtés, Makenna Bistany et Noor Sandhu disent se sentir en sécurité sur le campus le soir, car elles ont le même horaire et circulent ensemble. Cependant, tout le monde n'est pas dans leur situation.

Je sais que pour beaucoup de nos amies, quand nous parlions de la situation qui s'est produite, beaucoup d'entre elles paniquaient. Je sais que deux de mes amies portent maintenant une petite alarme sur leurs clés de voiture, raconte Makenna Bistany.

Mia Tabet voudrait qu'il y ait plus de surveillance. Elle suit des cours le soir et à cette époque de l'année, la nuit tombe de plus en plus tôt dans la journée.

Nous avons besoin d'une police de campus toujours sur place. Nous avons besoin de quelqu'un, ne serait-ce que pour être là, soulève-t-elle.

Des moyens de sécurité

Selon le directeur de la police du campus, les patrouilles à pied ont été augmentées. Matt d'Asti indique aussi que les forces de l'ordre du campus travaillent en étroite collaboration avec la police de Windsor.

Nous travaillons avec diligence et en collaboration avec nos partenaires pour veiller à ce que chacun sur le campus puisse se déplacer librement et en toute confiance dans le cadre de ses études et de son travail, explique-t-il.

L'université encourage par ailleurs les personnes présentes sur le campus à utiliser les moyens de sécurité à leur disposition comme l'application Safe Lancer, qui permet aux utilisateurs d'entrer en contact avec la police du campus ou la police de Windsor.

Un poteau bleu sur lequel est écrit « Urgences » en anglais sur le campus de l'université.

Parmi les mesures de sécurité disponibles sur le campus, ces poteaux lumineux bleus qui relient directement les gens à la police du campus en cas d'urgence.

Photo : CBC/Jacob Barker

Pour celles ou ceux qui étudient ou travaillent seuls tard le soir, la police du campus peut fournir une escorte sur demande.

En réponse à ces incidents, l'Alliance des étudiants de l'Université de Windsor (UWSA) relance également son service « Walksafe », où des bénévoles accompagnent les personnes sur le campus jusqu'à leur destination en toute sécurité.

Nous encourageons les étudiants à utiliser les services qui leur sont offerts sur le campus, presse la présidente de l'UWSA, Alanna Olteanu, dans le communiqué publiée mercredi.

La sécurité est notre plus grande priorité, et nous voulons rappeler aux étudiants de rester vigilants et de ne jamais marcher seuls.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !