•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une oeuvre pour rappeler la richesse de nos ressources intérieures

Une oeuvre représentant une mine d'or avec plusieurs pépites

L'oeuvre est exposée au Musée Pop de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Imaginez une mine d’or, pour aller y dénicher des pépites en grande quantité. C'est la prémisse choisie par le Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire (COMSEP) dans le but de créer une oeuvre pour sensibiliser le visiteur aux défis que représentent les enjeux de santé mentale. L’oeuvre a été dévoilée mercredi au Musée Pop de Trois-Rivières.

Comme plusieurs organismes communautaires, COMSEP a pu constater que la pandémie a fait souffrir les plus vulnérables, confrontés à l’angoisse et à l’isolement. À travers le projet intitulé Mine d’Or, 25 participants se sont exprimés à travers l’art. Le résultat, autant que le processus de création, a été salutaire pour les artistes en herbe, comme en témoigne Isabelle Thibodeau. L'art plastique c'est comme une zoothérapie, comme un animal ça nous change les idées on ne pense pas à nos idées noires, les points négatifs ce qui nous arrive des fois dans nos journées. On est plus positif, on oublie tout, pendant ce temps-là on s'amuse et ça nous fait du bien au moral.

Une femme qui regarde l'exposition.

L'exposition s'intitule « Mine d’or : La santé mentale n’est pas dans des silos ».

Photo : Radio-Canada

Des mentors sensibles à la cause

Les participants étaient entourés de deux artistes pour ce projet dont le slogan est : la santé mentale n’est pas dans des silos.

Au dire de l’artiste Andrée-Anne Cartier, les échanges sont très agréables. Pendant ce moment-là, on partage, on produit, les pépites c'est beaucoup de manipulation de modelage, ensuite la patine qu'on a dû faire dessus. Mais dans la réalité après ça on fait nos affaires.

L’artiste Sébastien Goyette-Cournoyer révèle que l’exercice est libérateur pour certains participants. Il y a même certaines pépites qui sont directement liées à des expériences plus difficiles de certains participants, donc il y avait un côté assez émotif dans le fait de mettre ces pépites-là dans l'oeuvre.

Cette œuvre d'art de la Mine d'or est une métaphore. Elle illustre les richesses qui peuvent être enfouies en chaque individu et les ressources intérieures de chacun face à la détresse ou encore la dépression. Elle est accessible au grand public dans le hall principal du Musée Pop de Trois-Rivières.

Avec les informations d’Hélène Lequitte

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !