•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le milieu communautaire trifluvien déçu du manque de transparence de la Ville

Une personne, entourée de 5 personnes, parle au micro.

Des membres du Regroupement des organismes d’éducation populaire autonome de la Mauricie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le milieu communautaire aimerait bien connaître le contenu de l’avis juridique déconseillant la mise en place d’un registre du prix du logement. Les conseillers de la Ville de Trois-Rivières ont voté en majorité pour qu’il demeure confidentiel. C’est une déception pour le milieu qui demande plus de transparence, mais aussi un partage des connaissances.

L’opinion juridique permettrait aux parties intéressées de retravailler une proposition qui répondrait cette fois aux exigences de la Ville, croit Marc Benoit, coordonnateur du Regroupement des organismes d’éducation populaire autonome de la Mauricie (ROEPAM).

C’est évidemment une déception de ne pas avoir pu avoir accès à cet avis juridique, qui nous aurait permis d’approfondir le dossier du registre des loyers. Et de voir du point de vue légal, qu’est-ce qu’on aurait pu faire, pour avoir plus de chance, plus de consensus, plus de capacité à instaurer le plus rapidement possible un registre des loyers à Trois-Rivières.

Le ROEPAM veut offrir un règlement clé en main au conseil municipal, pour mettre un frein aux hausses abusives de loyers.

D'autres solutions envisagées

De leur côté, en dévoilant publiquement l’avis juridique, des élus craignent de fournir des armes à ceux qui voudraient éventuellement contester devant les tribunaux la création d’un registre des loyers.

Le maire Jean Lamarche est allé rencontrer l'administration de la Ville de Montréal qui travaille actuellement sur des mesures pour garantir l’accès à un logement abordable. Trois-Rivières pourrait s’inspirer de cette méthode.

Une réponse que salue Marc Benoit, qui se réjouit de voir la Ville déployer des efforts pour faire avancer le dossier.

Avec les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !