•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Marc Bouchard a maintenant une bibliothèque à son nom

Une affiche à l'effigie de la bibliothèque Michel Marc Bouchard

La bibliothèque du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix porte désormais le nom de Michel Marc Bouchard.

Photo : Radio-Canada / Julien Gagnon

Le dramaturge et auteur de renom Michel Marc Bouchard, originaire du Lac-Saint-Jean, a maintenant une bibliothèque à son nom.

Le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, l’alma mater de l’auteur des Feluettes, du Chemin des Passes-Dangereuses et de Tom à la ferme, a inauguré mercredi le nouvel espace en présence de celui à qui il rend maintenant hommage.

« À une certaine époque, à l’époque où j’ai fait mes études, il y a une cinquantaine d’années, une pièce comme Les Feluettes, qui parlait des amours marginales ou des amours homosexuelles dans un collège, disons que c’était un peu proscrit. Que maintenant, on soit arrivé à cette ouverture d’esprit, à donner à un auteur qui est quand même affirmé de la communauté LGBT [un tel hommage], je trouve que c’est une avancée des mœurs qui est vraiment exceptionnelle », a fait valoir Michel Marc Bouchard.

Ému

Lors de l’inauguration de la bibliothèque, Michel Marc Bouchard était accompagné de ses parents et s’est dit profondément ému que l’école secondaire qu’il a fréquentée il y a plusieurs années lui fasse une telle fleur, de son vivant de surcroît.

« C’est un peu inattendu parce que je suis encore vivant. La plupart du temps, c’est un honneur qui est décerné à des gens qui sont décédés alors oui, c’est très touchant. Surtout venant de mon alma mater, c’est un honneur. »

— Une citation de  MIchel Marc Bouchard, dramaturge et auteur

L’éditeur de Michel Marc Bouchard a fait cadeau de l’ensemble de l’œuvre de l'enfant prodige de Saint-Cœur-de-Marie au Séminaire, pour garnir les tablettes de la bibliothèque.

Oui, c’est une façon de l’enrichir. Un peu narcissique, me direz-vous, mais il n’en demeure pas moins qu’ils pourront lire mes livres. Dans le futur, c’est sûr que je vais répondre positivement à toutes les demandes du Séminaire Marie-Reine-du-Clergé , s’est engagé le créateur, décoré de l’Ordre du Canada, de l’Ordre national du Québec et de l'Ordre des arts et des lettres du Québec. Il fait aussi partie de l'Ordre du Bleuet.

Avec Julie Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !