•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les propriétaires du Mont-Comi souhaitent se défaire de leur aqueduc

De l'eau coule d'un robinet dans une cuisine.

Le réseau d'aqueduc du Groupe Roussel, qui dessert le quartier qui borde le Parc du Mont-Comi, a besoin de rénovations, mais le coût serait trop élevé pour le propriétaire (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

À Saint-Donat-de-Rimouski, le Groupe Roussel souhaite cesser l'exploitation du réseau d'aqueduc qui alimente des citoyens dans le secteur du Parc du Mont-Comi, dont il est aussi propriétaire.

D'après le directeur général du Parc du Mont-Comi, Denis Roussel, la réfection du système de traitement des eaux pourrait coûter près d'un million de dollars. Le propriétaire privé estime ne pas pouvoir absorber seul cette dépense.

Un avis de faire bouillir l'eau est présentement en vigueur et sera maintenu pour les citoyens approvisionnés par cet aqueduc privé, jusqu'à ce que ses installations soient remises aux normes.

On demande de l'aide. Même qu'il y a 25 ans, quand on a acheté le Parc du Mont-Comi, j'avais été voir la Municipalité, parce qu'on ne voulait pas le prendre parce qu'on n'est pas spécialiste en aqueduc. On n'a pas de subventions pour se faire aider, alors on doit toujours payer plein prix. Ma spécialité, ce n'est pas l'aqueduc, c'est le centre de ski, explique M. Roussel.

De son côté, la Municipalité se dit consciente des inconvénients vécus par le groupe Roussel, mais elle affirme ne pas pouvoir prendre les droits de propriété de l'aqueduc.

Selon la direction générale de Saint-Donat, il n'y aurait aucune subvention accordée à la Municipalité, si elle reprenait l'aqueduc. Cette situation pourrait compromettre sa saine gestion financière.

Malgré tout, la Municipalité rencontrera le Groupe Roussel prochainement pour évaluer les solutions possibles.

Avec les informations de Perrine Bullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !