•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq ans de prison pour un homme qui voulait attaquer des patients du CHUL

Palais de justice de Québec.

Johnny Ross a plaidé coupable la semaine dernière (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Même si elle considérait la peine proposée par les avocats trop clémente, une juge a finalement imposé cinq ans de détention à un homme dépressif qui a allumé un incendie, avant de se rendre au CHUL en possession de deux couteaux.

Johnny Ross a plaidé coupable la semaine dernière, mais la juge a d'abord refusé de le condamner à la peine suggérée par les avocats.

Ross, 49 ans, a allumé un incendie dans la maison de chambre qu'il occupait en juillet dernier, pour se rendre au CHU de Québec-Université Laval (CHUL), avec l'intention de tuer des gens avant de se faire abattre par les policiers.

Il a mis fin à son plan après avoir vu des femmes et des enfants, au centre hospitalier. Il s'est plutôt dirigé au département psychiatrique où il a raconté avoir allumé un feu à son lieu de résidence.

Heureusement, un autre occupant de la maison avait appelé les pompiers qui ont maîtrisé l'incendie, sans que personne ne soit blessé.

Un médecin a appelé la police qui est venue rencontrer le patient qui a immédiatement admis ses torts.

La juge Sandra Rioux a pu prendre connaissance du rapport d'examen psychiatrique qui a déterminé que Johnny Ross était criminellement responsable.

Sans en donner le contenu, elle a statué que ce rapport n'excuse pas les gestes, mais permet de les expliquer.

Malgré la gravité de l'infraction, la juge a finalement décidé que la peine suggérée par les avocats n'était pas déraisonnable.

Ross qui a des antécédents judiciaires devra donc purger sa peine de cinq ans, dans un établissement de détention fédéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !