•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dons de lait maternel en Alberta aident des bébés en soins intensifs partout au pays

Le fils de Kristina Landry, Cole Doyle, assis à côté de son dernier don de lait maternel.

La mère de Cole Doyle, Kristina Landry, a commencé à donner son lait lorsqu'elle a accumulé un congélateur rempli de lait maternel.

Photo : Kristina Landry

Radio-Canada

Des mères albertaines se mobilisent pour offrir leur lait maternel à des mères qui peinent à en produire et à des hôpitaux du pays, qui l'utilisent dans les unités de soins intensifs néonataux (USIN). L’initiative vise à offrir aux bébés qui se trouvent dans ces unités la possibilité d’en bénéficier de ce lait naturel, qui contient des éléments nécessaires à leur bonne croissance.

La collecte du lait se fait par l'intermédiaire d'un organisme de bienfaisance, NorthernStar Mothers Milk Bank, une banque de lait maternel dont le siège est à Calgary, mais qui dispose de points de collecte à Fort McMurray et ailleurs en province.

Mère de deux enfants, Kristina Landry a commencé à donner son lait maternel lorsque son plus jeune enfant avait deux mois.

Elle a offert environ 50 litres à la banque de lait et près de 44 autres litres directement à des mères de Fort McMurray.

Elle dit avoir rempli un congélateur de lait maternel supplémentaire, bien plus que ce que son bébé pouvait boire.

Kristina Landry et son fils Cole Doyle.

Pour préserver les qualités nutritionnelles de son lait maternel, Kristina Landry garde sa réserve dans son congélateur.

Photo : Radio-Canada / Jamie Malbeuf

C'est à ce moment qu'elle a entendu parler de la banque de lait maternel et décidé d’y contribuer. C'est très gratifiant. J'adore ça, dit-elle fièrement.

La directrice générale et cofondatrice de la NorthernStar Mothers Milk Bank, Jannette Festival, affirme que la banque de lait ne cesse de se développer.

Au cours de sa première année, en 2012, elle a distribué plus de 1700 litres de lait. À ce jour, l'organisme a distribué près de 7400 litres.

Mel Hargrove est également mère de deux enfants et a commencé à faire des dons après avoir accumulé un supplément de lait maternel.

Ces bébés qui reçoivent du lait dans les unités de soins intensifs néonataux sont tellement fragiles qu'ils ont besoin de toute l'aide qu'ils peuvent recevoir, ajoute-t-elle.

« Si les anticorps de mon lait maternel [peuvent] aider un seul bébé, alors cela me rend suffisamment heureuse pour le faire. »

— Une citation de  Mel Hargrove, donatrice de lait maternel
Cole Doyle entouré de sacs de lait maternel.

Cole Doyle entouré du lait maternel qu'il partage avec des bébés des hôpitaux de l'Alberta et de partout au pays.

Photo : Kristina Landry

Mel Hargrove a aussi offert son lait directement à des mères de Fort McMurray pour les aider à compléter leurs réserves de lait et à nourrir leurs bébés.

Vous avez la possibilité d'avoir une interaction directe avec elles et cela a rendu cette expérience un peu plus humaine, explique-t-elle.

Jasmine Armstrong, une autre mère de Fort McMurray, a allaité ses deux premiers enfants, mais a contracté la COVID-19 lorsque sa troisième fille avait deux mois. Elle a dû cesser d'allaiter pendant deux jours alors qu'elle était malade, ce qui a interrompu sa production de lait. Pour aggraver les choses, sa fille a refusé le lait maternisé. J'ai un peu paniqué, raconte-t-elle.

Grâce aux réseaux sociaux, elle a trouvé des mères qui avaient un surplus de lait qu'elles souhaitaient partager. C'était presque un miracle pour moi, s'exclame-t-elle.

Avec les informations de Jamie Malbeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !