•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 3e quart de travail pourrait être ajouté à l’usine de moteurs Ford de Windsor

Le logo du constructeur automobile américain Ford.

Le logo du constructeur automobile américain Ford

Photo : La Presse canadienne / PC/Keith Srakocic

Radio-Canada

L'usine de montage de moteurs Ford de Windsor, l'Annexe, va accueillir un nouveau moteur à combustion interne V8 de 6,8 L, selon le vice-président de la section locale 200 d'Unifor, qui représente les travailleurs de l'usine.

En entrevue à CBC, Tim Little affirme que l'arrivée de ce nouveau moteur va nécessiter l'embauche de nouveaux travailleurs pour répondre à la demande. Il n'avance toutefois aucun chiffre, mais indique qu'un troisième quart de travail sera créé d'ici le mois de janvier.

Certains de ces emplois sont déjà dans le bâtiment, donc nous ne pouvons pas préciser de chiffre, précise-t-il.

Windsor fabrique actuellement un moteur V8 de 7,3 L pour les camions de la série F construits au Kentucky.

Selon M. Little, Ford a connu des problèmes de chaîne d'approvisionnement et la compagnie est en train de s'assurer que cela ne se reproduira pas.

C'est un programme important pour Ford, explique-t-il. Il concerne l'un de nos véhicules les plus rentables. Ils travaillent en ce moment même pour s'assurer que la chane d'approvisionnement est dégagée pour fabriquer le 6,8 L et le 7,3 L à Windsor.

Le fait que Ford ait mis des ressources derrière ce projet est une bonne nouvelle pour les acteurs du milieu.

Ils sont déterminés à faire en sorte que rien d'évitable ne vienne interrompre la production, estime pour sa part Flavio Volpe, président de l'Association des fabricants de pièces automobiles.

Les moteurs à combustion toujours pupulaires

Pour Tim Little, malgré la poussée sur le marché des véhicules électriques (VE), la demande de véhicules à moteurs à combustion interne (ICE) est toujours importante.

Nous n'entendons parler que de VE, rappelle le syndicaliste. Je pense que tout le monde doit prendre du recul et se rappeler que tous ces nouveaux projets et programmes sont toujours financés par les programmes de moteurs à combustion interne et par leurs retombées.

« Il y a encore un long avenir pour les moteurs ICE chez Ford Motor Company. »

— Une citation de  Tim Little, vice-président de la section locale 200 d'Unifor

Un avis que partage Flavio Volpe.

Cette annonce souligne que notre avenir à court terme consiste à nous assurer que nous avons une demande saine pour les produits que nous fabriquons aujourd'hui, constate-t-il. C'est tout aussi important pour l'avenir à moyen terme que les produits électriques le sont pour l'avenir à long terme.

Selon le site web de Ford Co, l'usine de montage de moteurs Ford de Windsor emploie 950 personnes.

Le constructeur n'a pas répondu aux demandes de commentaires dans ce dossier.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !