•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Huskies décrochent la bannière de Mike Ribeiro des hauteurs de l’aréna Glencore

Mike Ribeiro

Mike Ribeiro, à l'époque où il évoluait chez les Predators de Nashville, dans la LNH. (Archives)

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont décroché la bannière #9 de Mike Ribeiro des hauteurs de l’aréna Glencore.

Gilles Bérubé, directeur opérationnel des Huskies, explique que l'organisation a pris la décision de retirer la bannière jusqu'à nouvel ordre en réponse aux accusations d'agression sexuelle qui pèsent actuellement contre l'ancien joueur vedette de l'équipe de hockey junior majeur.

Les banderoles de Jérôme Tremblay et André Tourigny dans les hauteurs de l'aréna Glencore.

Les Huskies ont choisi de retirer la banderole honorant Mike Riberio des hauteurs de l'aréna Glencore en réponse aux accusations d'agression sexuelle qui pèsent contre l'ancien joueur vedette de l'équipe rouynorandienne.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

« On le fait de façon préventive, on n’est pas juges là-dedans, on est seulement observateurs. On voulait être sûrs de ne pas être obligés de l'enlever en plein milieu de la saison. C’est par mesure préventive, donc s’il n’y a pas de suites à ça, on espère remettre la banderole le plus tôt possible. »

— Une citation de  Gilles Bérubé, directeur opérationnel des Huskies de Rouyn-Noranda
Gilles Bérubé assis sur une chaise.

Le directeur opérationnel des Huskies, Gilles Bérubé. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Le #3 de Marc-André Bourdon sera retiré

Pour le moment, seules les bannières honorant l’ancien capitaine Jérôme Tremblay et l’ancien entraîneur-chef et directeur-gérant André Tourigny demeurent dans les hauteurs de l’aréna.

Celle de l’ancien capitaine, entraîneur et directeur général Marc-André Bourdon les rejoindra en cours de saison, alors que les Huskies prévoient retirer son chandail numéro 3 lors d’une cérémonie qui aura lieu après la période des Fêtes.

Marc-André, c’est quelqu’un qui a les Huskies tatoués sur le cœur comme pas un, alors je pense que c’est grandement mérité. C’était lui notre premier choix depuis mon arrivée, la pandémie a retardé le projet, mais c’est vraiment lui qui mérite le prochain retrait de chandail, soutient Gilles Bérubé.

Marc-André Bourdon assis sur une chaise.

Marc-André Bourdon sera honoré par les Huskies lors d'une cérémonie qui aura lieu après les Fêtes. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

D'autres anciens Huskies honorés?

Le directeur administratif mentionne que l’organisation des Huskies est aussi en réflexion afin d'honorer un ou des joueurs des éditions championnes de 2016 et de 2019.

On a déjà quelques noms d'avancés. Ceux qui ont gagné la coupe et qui ont été longtemps avec les Huskies sont en avance là-dessus. Des fois, il y a aussi des héros qu’on ne soupçonne pas et qui ont pu faire des grandes choses pour le club, alors oui, des discussions sont en cours avec les propriétaires, souligne M. Bérubé.

Selon lui, les capitaines des éditions championnes de 2016 et 2019, Francis Perron et Rafaël Harvey-Pinard, font partie de la courte liste des anciens joueurs qui pourraient voir leur chandail retiré dans le futur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !