•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie ravage un entrepôt de Canadian Gold Beverages à Marchand, au Manitoba

L'entrepôt en feu.

Un entrepôt de l'usine Canadian Gold Beverages a été ravagé par les flammes le 5 octobre, au petit matin.

Photo : Gracieuseté de Alain Nadeau

Radio-Canada

L'entrepôt d'une usine d'embouteillage d'eau située à Marchand, à 80 km au sud-est de Winnipeg, a été ravagé par les flammes mercredi, au petit matin.

Un voisin nous a appelés, mais il n’était pas certain de ce que c’était, raconte le chef des pompiers de La Broquerie, Alain Nadeau.

Les flammes se sont emparées d’un bâtiment d’entreposage de l'usine de Canadian Gold Beverages sur l’autoroute 210.

Environ 25 pompiers étaient sur place, selon Alain Nadeau. Les pompiers volontaires de La Broquerie ont reçu l'aide de ceux de Woodridge et de Giroux.

Un homme devant un camion rouge.

Alain Nadeau est le chef de brigade des pompiers de La Broquerie.

Photo : Radio-Canada / Radja Mahamba

À leur arrivée, le toit de l’entrepôt s’était déjà effondré. Il abritait du carton, du plastique et quelques machines, précise Alain Nadeau.

La plupart des soldats du feu avaient quitté les lieux à 7 h 30, l’incendie ayant été contenu.

On va laisser le feu finir de brûler complètement pour la journée, et les compagnies d’assurance pourront accéder au lieu après, ajoute Alain Nadeau.

Un agent du commissaire aux incendies passe déjà les lieux au peigne fin pour tenter de déterminer l’origine de l’incendie.

L’incident n’a fait aucun blessé, et les activités de l’usine ont repris sans encombre le matin même.

Avec les informations de Mohamed-Amin Kehel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !