•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À bout, des insulaires en ont ras-le-bol des pannes qui s’éternisent

Un camion de Maritime Electric.

Des équipes de Maritime Electric tentent de rétablir le courant dans plusieurs secteurs de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Radio-Canada

Des résidents de l’Île-du-Prince-Édouard n’ont pas d’électricité depuis 12 jours. Maritime Electric, l’entreprise responsable de la majorité du réseau de la province, dit que dans certains secteurs le courant ne sera rétabli que dimanche.

Le petit hôtel de Rod Santa Maria n’a pas d’électricité depuis samedi. Son entreprise perd des clients.

Pour l’entreprise, cela a été dévastateur. Depuis le jour de la tempête, nous avons reçu plusieurs demandes d’annulation, déplore-t-il.

Rod Santa Maria.

Rod Santa Maria estime ses pertes financières à 30 000 $.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Ses pertes financières s'élèvent à 30 000 $. L'entreprise de Rod Santa Maria n’était pas prête à passer autant de temps sans électricité.

À Canoe Cove, l’une des régions les plus touchées par les pannes de courant, Marjorie Lewis Paul est inquiète.

Rester dans le noir c’est terrible. C’est stressant, dit-elle.

Marjorie Lewis Paul.

Marjorie Lewis Paul se dit stressée. Selon Maritime Electric, la communauté de Canoe Cove, où elle demeure, n'aura pas de courant avant dimanche.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

Une génératrice a été installée près de sa maison afin de maintenir le fonctionnement de certains équipements et pour approvisionner sa résidence en eau. Elle se serait bien passée de cette facture de 1500 $, un fardeau de plus pour ses finances.

Pas rebranchés avant dimanche

Mercredi matin, il y avait encore 8900 foyers sans électricité à l’île. Selon Maritime Electric, plusieurs foyers n’auront pas d’électricité avant dimanche.

Depuis quelques jours, des travailleurs ont affronté des défis, indique la porte-parole de Maritime Electric Kim Griffin.

Kim Griffin, porte-parole de Maritime Electric à l'Î.-P.-É.

Kim Griffin, porte-parole de Maritime Electric à l'Î.-P.-É.

Photo : Gracieuseté : Gouvernement de l'Î.-P.-É.

Nous comprenons que les gens sont frustrés et vivent une situation difficile, dit Mme Griffin.

Selon elle, des travailleurs ont dû être escortés hors d’un site pour leur sécurité. Dans un autre incident, une voiture a percuté un camion de Maritime Electric, possiblement par distraction.

Kim Griffin demande aux résidents de laisser les équipes travailler, sans les déranger, pour accélérer le processus.

L’entreprise a reconnu cette semaine que le rétablissement du réseau est deux à trois fois plus long que prévu.

Les nombreux arbres qui sont tombés durant la tempête ralentissent considérablement l'effort de rebranchement, concède Mme Griffin.

Le premier ministre Dennis King a rappelé que Fiona a provoqué une situation très difficile à l'Île et que la province fait de son mieux pour revenir à la normale.

D'après un reportage de Gabrielle Drumond, avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !