•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux basketteuses ukrainiennes retrouvent le panier avec les Pronghorns de Lethbridge

Vlada Hozalova et Vika Kovalevska.

Les Pronghorns de l'Université de Lethbridge ont enrôlé les deux basketteuses internationales ukrainiennes des moins de 20 ans, Vlada Hozalova (numéro 3) et Vika Kovalevska ( numéro 4), avec à la clé, une bourse d'études.

Photo : La Presse canadienne / HO-Université de Lethbridge, Leslie Ohene-Adjei

Radio-Canada

Deux joueuses de basketball ukrainiennes de calibre international peuvent enfin renouer avec les lancers vers le panier en jouant pour les Pronghorns de l'Université de Lethbridge.

Arrivées au Canada en mai, Vika Kovalevska et Vlada Hozalova ont réussi à s’inscrire dans cette Université grâce à leur discipline sportive, après avoir fui leur pays ravagé par la guerre.

Les deux basketteuses ont joué au niveau international pour l'équipe féminine ukrainienne des moins de 20 ans.

Ce sport leur offre un bref refuge contre la tension incessante qu'elles ressentent face à ce qui se passe en Ukraine et les aide à s'ancrer dans leur société d’accueil, en Alberta.

J'essaie simplement de me concentrer sur les entraînements, d'éteindre mon cerveau et de m'immerger dans le monde d'un jeu rapide et dynamique, où l'on n'a pas le temps de penser à autre chose, explique Vika Kovalevska.

Cherchant à échapper au conflit, les deux joueuses ont obtenu leur visa canadien, après des recherches sur Facebook. Sur ce réseau social, elles ont trouvé des Canadiens qui pouvaient les aider à s’installer.

Avant d'arriver à Lethbridge, les deux sportives ont séjourné chez une femme russe à Calgary. Beaucoup de bénévoles ici, des Russes qui vivent au Canada depuis de nombreuses années, ont apporté leur aide aux Ukrainiens, note Vika Kovalevska.

De Calgary, elles ont envoyé des courriels de demande aux universités et aux collèges de l'Alberta au sujet de la pratique du basketball. L'entraîneur des Pronghorns, Dave Waknuk, a répondu immédiatement à leur sollicitation.

Quelques jours après leur arrivée, Vlada Hozalova et Vika Kovalevska ont visité le campus de Lethbridge et ont rencontré leurs coéquipières et l'administration de l'Université.

Vika Kovalevska, 23 ans, s'est inscrite en études commerciales à Lethbridge et jouera dans l'Association de l’Ouest canadien cette saison.

Vlada Hozalova, 24 ans, doit terminer un programme de langue anglaise (EAP) à l'Université avant de se qualifier pour participer à des matchs de l'Association . En attendant, elle peut encore s'entraîner avec les Pronghorns et jouer dans des matchs amicaux.

L'Université ayant déjà mis en place une bourse d'urgence pour les étudiants ukrainiens, les deux basketteuses sont arrivées au bon moment, explique Dave Waknuk.

Les deux joueuses ont obtenu des bourses couvrant la vie sur le campus et les frais de scolarité pendant deux semestres.

Cela n'a pas été mis en place spécifiquement pour elles, précise Paul Pan. Le moment était exactement parfait pour elles.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !