•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de logements résidentiels ont baissé de 46 % en un an dans le Grand Vancouver

Des immeubles à Vancouver.

L’augmentation des taux d’intérêt affecte la confiance des acheteurs en quête d'un bien immobilier.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

La Chambre immobilière du Grand Vancouver enregistre une chute des ventes de logements résidentiels de 46 % au mois de septembre par rapport au même mois l’an passé. En cause, une baisse de confiance des acheteurs dans la foulée de la hausse des taux d'intérêt.

Avec la Banque du Canada et d’autres banques centrales à travers la planète qui augmentent leurs taux pour s'attaquer à l'inflation, le coût d'emprunt a considérablement augmenté, affirme Andrew Lis, directeur de l'économie et de l'analyse des données de la chambre immobilière.

« Le contexte est devenu plus difficile pour les emprunteurs qui cherchent à acheter un logement. Les ventes ont donc chuté dans la région. »

— Une citation de  Andrew Lis, directeur de l'économie et de l'analyse des données de la Chambre immobilière du Grand Vancouver

Au mois de septembre, 1687 résidences ont été vendues dans le Grand Vancouver contre 3149 à la même période l'an dernier.

Les ventes ont même baissé de 9,8 % par rapport au mois d'août 2022.

Baisse du prix des maisons

Dans le Grand Vancouver, 9971 logements résidentiels sont actuellement proposés sur le marché, selon la base de données MLS (Multiple Listing Service).

Il s'agit d'une hausse de 8 % par rapport à l’an dernier et de 3 % par rapport au mois d'août.

Avec moins de ventes et plus de biens à vendre, les stocks commencent à s'accumuler, offrant aux acheteurs un choix plus important par rapport à l'année dernière, précise Andrew Lis.

« Avec plus d’offres, et moins de demandes, le prix des résidences a baissé de 8,5 % dans la région au cours des six derniers mois. »

— Une citation de  Andrew Lis, directeur de l'économie et de l'analyse des données de la Chambre immobilière du Grand Vancouver

L’indice composé des prix pour la région, ce qui inclut l’ensemble des propriétés sur le marché, a atteint plus de 1,1 million de dollars.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !