•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba élargit l’accès au vaccin contre la variole simienne et offre la 2e dose

Une dose de vaccin contre la variole simienne.

Le Manitoba offre maintenant la deuxième dose de vaccin contre la variole simienne.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le Manitoba élargit l'accès au vaccin contre la variole simienne en plus d'offrir la deuxième dose à ceux qui ont été vaccinés une première fois il y a au moins 28 jours.

Le vaccin contre la variole simienne est désormais offert aux hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes et qui ont reçu un diagnostic d'une infection transmissible sexuellement (ITS) dans la dernière année.

Jusqu'ici, il fallait avoir reçu un diagnostic d'ITS dans les six derniers mois.

De plus, l'accès au vaccin est élargi aux hommes qui auraient eu deux partenaires sexuels ou plus au cours des 90 derniers jours, affirme la province dans un communiqué de presse publié mardi.

Les critères incluent désormais les travailleuses et travailleurs du sexe ainsi que les employés et bénévoles dans les établissements où peuvent avoir lieu des relations sexuelles.

Ces critères s'ajoutent à ceux qui étaient préalablement annoncés.

Critères préalablement annoncés :

  • Avoir eu deux partenaires sexuels ou plus dans les 90 derniers jours

  • Avoir eu des rapports sexuels anonymes dans les 90 derniers jours (par exemple, en utilisant des applications ou des sites web, ou en participant à des rassemblements formels ou informels) ou prévoir de le faire

Par ailleurs, le Manitoba va aussi offrir une seconde dose de ce vaccin à toutes les personnes déjà admissibles à la première.

Il sera possible de prendre rendez-vous dès jeudi matin.

Jusqu'à présent, la province n'a enregistré qu'un seul cas de variole simienne et a administré 997 doses du vaccin contre la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !