•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éthique et déontologie : le maire de Trécesson suspendu 45 jours

Ghislain Nadeau près d'une intersection à Trécesson.

Maire de Trécesson de 2009 à 2013, Ghislain Nadeau a été à nouveau élu en novembre 2021. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Le maire de Trécesson, Ghislain Nadeau, est suspendu pendant 45 jours sans solde pour 2 manquements au code d’éthique et de déontologie de la Municipalité.

La Commission municipale du Québec lui reproche d’avoir participé en juillet aux discussions du comité consultatif en urbanisme, puis aux délibérations du conseil municipal concernant sa demande de dérogation mineure pour la construction d’un garage sur le terrain de sa résidence.

Ghislain Nadeau n’a toutefois jamais pris part au vote. Il a reconnu les faits et sa culpabilité lors de l’audience du 15 septembre devant la Commission municipale. Il a alors expliqué qu’il croyait pouvoir participer aux différentes rencontres concernant sa demande de dérogation.

Le Tribunal note qu’il a agi de bonne foi et qu’il n’a pas d’antécédents déontologiques. La sanction imposée fait l’objet d’une suggestion commune des deux parties.

La suspension est en vigueur depuis le 16 septembre. Ghislain Nadeau pourra réintégrer ses fonctions de maire dès le 1er novembre.

Contacté par Radio-Canada, Ghislain Nadeau n’a pas souhaité réagir à cette décision.

Conseillère suspendue en août

Il s’agit du deuxième membre du conseil municipal de Trécesson à faire l’objet d’une sanction de la Commission municipale du Québec pour des manquements au code d’éthique et de déontologie de la Municipalité.

La conseillère municipale Nadia Caron a aussi reçu une suspension de 45 jours, en août, pour avoir partagé le contenu de deux rencontres confidentielles du conseil avec le ministère des Affaires municipales. Cette suspension a pris fin le 30 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !