•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attentes élevées envers les candidats caquistes élus dans l’Est-du-Québec

François Legault lève les bras en l'air.

Pas moins de 90 députés de la Coalition avenir Québec ont été élus lundi.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Au lendemain de l'écrasante victoire de la Coalition avenir Québec, qui dirigera un autre gouvernement majoritaire, les réactions sont nombreuses dans l'Est-du-Québec. Plusieurs acteurs ont déjà formulé leurs demandes envers les candidats caquistes élus.

Le maire de Rimouski, Guy Caron, a contacté mardi la candidate élue dans Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, pour la féliciter. J'ai l'intention de travailler avec elle pour lui donner les outils dont elle aura besoin pour représenter Rimouski, a-t-il dit.

Guy Caron prévoit rencontrer la caquiste dans les prochaines semaines afin d'aborder la question du logement. Ce n'est pas le manque de projets, le problème. [...] Ce [dont on] a besoin, c'est d'accélérer les mises en chantier.

Le maire de Rimouski en studio à Radio-Canada.

Guy Caron, maire de Rimouski

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Le coordonnateur du Comité logement Bas-Saint-Laurent, Alexandre Cadieux, se dit quant à lui préoccupé par l'élection de Mme Blanchette Vézina. Ce que [la CAQ] promet actuellement, c'est à des lieues de répondre aux besoins et de pouvoir nous sortir de la crise du logement, indique-t-il.

Il ajoute que 400 ménages sont sur une liste d'attente pour obtenir un logement social à Rimouski.

Selon lui, la priorité de la députée caquiste doit d'abord être le contrôle des loyers.

« Il faut un registre public des loyers. Il faut aussi des mesures pour protéger les locataires qui sont à risque de subir des évictions, des reprises de logement, des rénovictions. »

— Une citation de  Alexandre Cadieux, coordonnateur du Comité logement Bas-Saint-Laurent

Attentes en Gaspésie

Pour Daniel Côté, président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Gaspé, une nouvelle aide financière devra être accordée aux municipalités durement touchées par la hausse du coût de la vie.

On traverse une crise inflationniste actuellement où le gouvernement du Québec empoche des milliards de dollars de revenus supplémentaires, et pendant ce temps-là, les municipalités ont de grosses dépenses supplémentaires sans avoir de revenus de plus, dit-il.

Daniel Côté répond aux questions dans son bureau à Gaspé.

Daniel Côté, président de l'UMQ et maire de Gaspé

Photo : Radio-Canada

M. Côté a bon espoir que des investissements soient annoncés prochainement. Il rappelle qu'en 2020, Québec a accordé une aide financière de 800 millions de dollars aux municipalités afin d’atténuer les impacts de la pandémie sur leurs finances.

Le président de l'UMQ aimerait finalement que l'Est-du-Québec soit représenté au conseil des ministres. Selon lui, tous les candidats élus sont ministrables. Plein de bonnes personnes compétentes ont été élues dans l'ensemble de l'Est-du-Québec, affirme-t-il.

« Ce que je souhaite, c'est que la Gaspésie ait une voix forte à l'Assemblée nationale. »

— Une citation de  Daniel Côté, président de l'Union des municipalités du Québec

Construction d'un pont sur la rivière Saguenay

Avec l'élection de deux candidats caquistes sur la Côte-Nord, le président de la Coalition Union 138, Guillaume Tremblay, espère que le dossier de la construction d'un pont à l'embouchure de la rivière Saguenay, entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, débouche sur quelque chose de concret.

Il rappelle que les candidats élus, Kateri Champagne Jourdain dans Duplessis et Yves Montigny dans René-Lévesque, se sont dits en faveur du projet pendant la campagne électorale.

Avec des candidats caquistes [dans la région], est-ce qu'il pourrait y avoir de l'intérêt politique pour ce projet-là? C'est ça qu'on a hâte de voir au cours des prochaines semaines, explique-t-il.

En février dernier, la CAQ a lancé un appel d'offres pour la réalisation d'une étude socioéconomique afin de connaître les répercussions de la construction du pont.

La CAQ a réussi à faire élire sept candidats dans neuf circonscriptions de nos régions.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !