•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CCN approuve un nouveau concept pour les Terrasses de la Chaudière

Une maquette du projet.

Maquette du projet de modernisation du complexe des Terrasses de la Chaudière, à Gatineau.

Photo : Gracieuseté : Gouvernement du Canada

Les Terrasses de la Chaudière auront d'ici 2026 une toute nouvelle allure. Le conseil d'administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a approuvé mardi matin le concept de « remplacement de l’enveloppe extérieure » de l'édifice.

Avec ce projet, le paysagement, la cour, le rez-de-chaussée, ainsi que les espaces commerciaux seront rénovés.

Selon le site web de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), la nouvelle structure sera moderne et écoénergétique.

Ces travaux élimineront les risques pour la santé et la sécurité liés à la détérioration de la brique extérieure, peut-on lire sur leur site Internet. Les murs extérieurs du 1, promenade du Portage, du 15, rue Eddy, du 25, rue Eddy, et du 10, rue Wellington sont inclus dans le projet de rénovation.

La nouvelle enveloppe est dotée de caractéristiques de conception adaptées aux oiseaux, a précisé Mazen Kandalaft, architecte principal en design et utilisation de terrains à la CCN lors de la séance publique tenue mardi matin. Il est question de caractéristiques comme la friture pour éviter les collisions.

Les Terrasses de la Chaudière, à Gatineau.

Les Terrasses de la Chaudière, à Gatineau, arborent actuellement des murs de brique (archives).

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

La majeure partie des travaux devrait débuter cet automne. La construction sera effectuée en phases échelonnées sur 10 ans.

Une partie initiale du projet est d'ailleurs déjà achevée, selon SPAC. La modernisation du parc de stationnement a été terminée en décembre 2020. Et de nouveaux systèmes de ventilation et de chauffage ont été installés, en plus de nouvelles composantes électriques.

Plus de 300 supports à vélo ont également été ajoutés au garage de l'édifice. Un total de 17 bornes servant à recharger les véhicules électriques ont aussi été mises en place, en plus d'un nouvel éclairage à diode électroluminescente écoénergétique.

SPAC publie sur son site web son intention de minimiser les impacts sur la circulation. Nous collaborerons avec la Ville de Gatineau et la Société de transport de l’Outaouais (STO) pour atténuer les répercussions des travaux sur le grand public et les employés qui travaillent au complexe.

La pointe Nepean, à Ottawa, sera rebaptisée pointe Kìwekì

Lors de la séance publique de mardi, le conseil d'administration de la CCN a également approuvé un nouveau nom pour la pointe Nepean, à Ottawa.

En l’honneur de la communauté autochtone, la pointe portera désormais le nom pointe Kìwekì, soit un terme qui signifie retour à la terre natale.

La CCN a approuvé du même coup un nom pour la nouvelle passerelle qui reliera la pointe Kìwekì au parc Major. Elle s'appellera passerelle Pìdàban, un mot qui a pour signification aube.

Maquette de la CCN.

La passerelle portera maintenant le nom de « Pìdàban », un mot qui signifie « aube ».

Photo : gracieuseté CCN

En adoptant ces nouvelles désignations, la CCN démontre son engagement à reconnaître que les peuples autochtones, en particulier la nation algonquine, sont les hôtes de la région de la capitale nationale, indique le premier dirigeant de la CCN, Tobi Nussbaum, par voie de communiqué.

La pointe Nepean est en chantier depuis novembre 2019. Les travaux doivent prendre fin d’ici l’été 2023.

Mis à part le nouveau nom, le projet inclut un repositionnement des statues. Le terrain de la pointe est aussi réaménagé avec des sentiers thématiques, plusieurs bancs d’observation ainsi que des plaques d’interprétation éducatives.

D’autres projets ont été approuvés par la CCN mardi matin, dont l’avant-projet de conception pour la réhabilitation de l’édifice du Centre et du Centre d’accueil des visiteurs au Parlement, la réfection du 100, rue Sparks et du 30, rue Metcalfe, ainsi que l’avant-projet de conception pour la modernisation du Centre énergétique de Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !