•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois députés caquistes : « Il faut qu’on nous écoute » disent les préfets

Une carte du sud du Québec indique que les électeurs des trois circonscriptions de l'Abitibi-Témiscamingue ont élu des candidats caquistes.

La solidaire Émilise Lessard-Therrien n'a pas pu conserver son siège.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les trois candidats de la Coalition avenir Québec en Abitibi-Témiscamingue ont tous été élus lundi soir.

Il n’y a plus de député de la région dans l’opposition à l’Assemblée nationale. La façon de représenter la région sera donc différente, selon le président de la Conférence des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien D’Astous.

Il a mentionné à l’émission Des matins en or qu’il n’est pas surpris par la victoire de Daniel Bernard dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue face à la solidaire Émilise Lessard-Therrien.

Résultats dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue

Personne candidate

Appartenance politique

Bulletins valides

Bulletins valides (%)

Daniel Bernard

Coalition avenir Québec

12 975

45,16 %

Émilise Lessard-Therrien

Québec solidaire

8891

30,94 %

Jean-François Vachon

Parti québécois

3232

11,25 %

Robert Daigle

Parti conservateur du Québec

2202

7,66 %

Arnaud Warolin

Parti libéral du Québec

1255

4,37 %

Chantal Corswarem

Parti vert du Québec

178

0,62 %

Maire d’Amos et préfet de la MRC d'Abitibi, M. D'Astous souligne toutefois le travail de concertation qui devra être effectué dans la région.

Il va falloir que les préfets travaillent ensemble avec la population pour qu’on devienne une espèce d’opposition officielle et pour s’assurer qu’on va avoir des retombées chez nous. [Il faut] qu’on puisse réussir à bien faire comprendre à notre gouvernement qu’on a des particularités régionales, qu’on est une région différente du reste du Québec et qu’il faut qu’on nous écoute, a-t-il mentionné.

Lors d'une conférence de presse, Sébastien D'Astous parle au micro debout derrière un lutrin.

Sébastien D'Astous considère que les trois députés pourront porter adéquatement le dossier de la santé à l’Assemblée nationale (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Renaud

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, pense que les élus pourraient avoir un rôle d’opposition à remplir mais que ça reste à voir.

Au niveau de la région, la conférence des préfets, on a une belle concertation. On est capables de porter régionalement des dossiers importants au gouvernement et de se faire entendre. Il y a toujours un risque de ne pas se faire entendre, c’est vrai en région, mais je suis confiante, a affirmé la préfète de la MRC de Rouyn-Noranda.

Les électeurs ont aussi confié un deuxième mandat à Pierre Dufour dans Abitibi-Est et à Suzanne Blais dans Abitibi-Ouest.

Résultats du vote dans le comté d’Abitibi-Ouest

Personne candidat

Appartenance politique

Bulletins valides

Bulletins valides (%)

Suzanne Blais

Coalition avenir Québec

10 399

46,75 %

Samuel Doré

Parti québécois

4619

20,76 %

Alexis Lapierre

Québec solidaire

3623

16,29 %

François Vigneault

Parti conservateur du Québec

2293

10,31 %

Guy Bourgeois

Parti libéral du Québec

1153

5,18 %

Jonathan Blanchette

Union nationale

159

0,71 %

La préfète du Témiscamingue, Claire Bolduc, estime pour sa part que les résultats de la soirée électorale montrent qu'une fracture existe au Québec.

Selon elle, la carte du Québec démontre que les partis politiques ont une réflexion de fond à faire.

Solidaires et libéraux se concentrent à peu près exclusivement sur la région montréalaise. En conséquence, de quelle manière les partis politiques devront-ils s’adresser aux régions? Dans tout le contexte de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, il y a eu la campagne nationale qui peut avoir beaucoup joué et il y a également eu la campagne locale, où les candidats solidaire et caquiste avaient des opinions très tranchées. Ils ont eu des commentaires, des opinions et des propositions très tranchés face à l'électorat, a-t-elle mentionné sur nos ondes.

Claire Bolduc faisait notamment référence au dossier de la qualité de l’air et a ajouté avoir davantage entendu parler du Témiscamingue de la part de Daniel Bernard.

On n’a pas beaucoup entendu le Témiscamingue dans la voix d’Émilise Lessard-Therrien, comme on ne l’a pas beaucoup entendu dans les autres voix des partis politiques. Cela dit, je pense que les cinq candidats des cinq principaux partis ont tout de même bien affiché leurs couleurs, souligne Claire Bolduc.

Le taux de participation s'est établi à 64,91 % dans le comté Rouyn-Noranda–Témiscamingue. Dans Abitibi-Est, le taux de participation s'avère le plus bas des trois circonscriptions de l'Abitibi-Témiscamingue avec 62,57 %. Dans Abitibi-Ouest, le taux de participation atteint 63,70 %.

Résultats dans Abitibi-Est

Personne candidate

Appartenance politique

Bulletins valides

Bulletins valides (%)

Pierre Dufour

Coalition avenir Québec

9762

47,17 %

Jean-Maurice Matte

Parti libéral du Québec

3044

14,71 %

Benjamin Gingras

Québec solidaire

2838

13,71 %

Jacline Rouleau

Parti québécois

2565

12,39 %

Maxym Perron-Tellier

Parti conservateur du Québec

2486

12,01 %

Le caquiste Denis Lamothe a aussi été réélu dans Ungava.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !