•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton hésite à embaucher 25 policiers supplémentaires

Trois policiers à côté d'une voiture de patrouille durant une intervention.

Le conseil municipal de Moncton débat de la proposition d'embaucher 25 agents supplémentaires de la Gendarmerie royale du Canada à compter de 2023 (archives).

Photo : Radio-Canada / Shane Magee

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Moncton ont discuté lundi d'une proposition d'embaucher plus d’agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à compter de l’an prochain, mais ils n’ont pas voté à ce sujet.

L’Autorité policière régionale de Codiac, l’organisme civil qui supervise le détachement Codiac de la GRC à Moncton, à Dieppe et à Riverview, recommande d’augmenter de 25 le nombre d'agents afin qu’il y en ait 172 et d’embaucher 18 employés civils de plus en 2023.

Cette proposition survient au moment où des citoyens et des entreprises réclament un resserrement de la lutte contre la criminalité. Toutefois, d’autres intervenants recommandent au contraire de réduire le financement de la police pour augmenter celui des services sociaux.

La décision sera très difficile à prendre pour le conseil municipal, prévoit la mairesse Dawn Arnold. Elle souligne que ces deux opinions diamétralement opposées sont exprimées chaque jour.

Don Moore.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président de l’Autorité policière régionale de Codiac, Don Moore, recommande d'embaucher 25 policiers de plus en 2023.

Photo : Radio-Canada / Shane Magee

Le président de l’Autorité policière, Don Moore, a présenté aux conseillers le budget proposé pour 2023. L’Autorité policière souhaite une hausse du financement pour l’an prochain, mais Don Moore a aussi présenté des scénarios pour répartir la hausse sur trois ou cinq ans.

Don Moore a dit croire que la communauté sera plus en sécurité un an après la mise en œuvre complète des changements proposés, c'est-à-dire le temps estimé pour que les nouveaux agents contribuent à améliorer la situation dans la région.

Le budget de la police pourrait augmenter à 51 M$

Le budget consacré aux services policiers s’élève cette année à 39 millions de dollars. Il doit augmenter de 3,8 millions pour tenir compte de l’inflation et du remplacement de l’équipement. Il augmenterait aussi de 8,2 millions en 2023 si la proposition de l'Autorité policière était acceptée. Le budget de la police s'élèverait alors à 51 millions de dollars.

La Ville de Moncton couvre 71 % du budget de la police. Des conseillers municipaux ont exprimé leur malaise au sujet de la proposition.

Le conseiller Shawn Crossman a souligné que cette proposition survient au moment où la Ville dépense 57 millions de dollars pour la construction du nouveau poste de la GRC.

Des ouvriers construisent les fondations de l'édifice.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chantier du nouveau poste de police de Moncton, le long de la rue Albert, le 27 juillet 2022

Photo : Radio-Canada / Shane Fowler

Le conseiller Charles Léger, qui a présidé l’Autorité policière pendant plusieurs années, estime que la proposition est appuyée par insuffisamment de données. Il la considère comme une réaction aux frustrations du public.

Le maire suppléant Bryan Butler, un ancien agent de la GRC qui a dit plusieurs fois dans le passé qu’il faut davantage de policiers à Moncton, a dit croire que la hausse du budget pourrait être encore plus importante, mais il a reconnu que de telles dépenses sont problématiques aux yeux des contribuables.

Cette proposition est soumise au moment où Moncton, Dieppe et Riverview font réaliser une étude sur la possibilité de continuer d’employer la GRC ou de passer à un autre modèle de services policiers.

Le conseiller Daniel Bourgeois a expliqué qu’il préfère attendre les conclusions de cette étude avant de prendre une décision.

Effectuée par la firme de consultants Perivale and Taylor, cette étude doit se pencher notamment sur le nombre d’agents nécessaire dans ces trois villes. Elle doit être terminée l’an prochain.

D'après un reportage de Shane Magee, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !