•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le candidat du PCQ dans Beauce-Nord envisage un recomptage

Deux hommes debout sur une scène avec des bannières du Parti conservateur du Québec derrière eux

Reportage de Philippe Grenier sur les résultats d'élection en Beauce.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Beaumont-Drouin

Le candidat défait du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Beauce-Nord, Olivier Dumais, pourrait demander un nouveau dépouillement des votes. À peine 200 voix le séparent du vainqueur, le député sortant Luc Provençal, de la Coalition avenir Québec (CAQ).

J'ai mon équipe qui veut aller de l'avant avec ça. Ça fait qu’on va voir la suite des choses. Il faut que je parle aussi avec le Parti, pour savoir comment aller de l'avant, mais il semblerait que, c'est ça, on veut aller en recomptage, exactement. On va mettre ça de l'avant, a déclaré M. Dumais en entrevue à l’émission Première heure mardi matin.

Le candidat conservateur juge élevé le nombre de votes qui ont été rejetés. Selon Élections Québec, 372 bulletins ont été rejetés sur un total de 33 963. Cela représente 1,10 % des suffrages exprimés.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

On trouve que c'est beaucoup. Je ne sais pas si c'est l'habitude ou si c'est normal, mais ça peut faire la différence, ces votes-là. Qu'est-ce qui s'est passé? Est-ce que ce sont vraiment des votes qui auraient dû être bien annulés? C'est une bonne question, a commenté Olivier Dumais.

Accès refusé?

Il a affirmé que des bénévoles du PCQ n’avaient pas eu accès à certains bureaux de vote pour vérifier le comptage des voix. Cette information n’a toutefois pu être vérifiée de manière indépendante par Radio-Canada.

Il y en a qui ne nous ont pas laissé rentrer, dans les bénévoles [...] Normalement, la loi nous permet de rentrer. Ça fait qu’on va tout vérifier ça comme il faut, a ajouté M. Dumais.

Des employés d’Élections Québec procèdent au recensement des votes dans un local électoral.

Radio-Canada a pu assister mardi matin au recensement des votes dans la circonscription de Beauce-Nord.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Des employés d’Élections Québec ont procédé mardi au recensement des votes dans Beauce-Nord. Un membre de l’équipe conservatrice était sur place.

Le recensement est une étape normale d’une élection. Il consiste à vérifier les résultats annoncés la veille en faisant le décompte du nombre de votes par parti pour chaque boîte de scrutin.

Poignée juridique

Selon l’ancien conseiller politique du Parti québécois et de la CAQ Dominic Vallières, les allégations de M. Dumais pourraient ouvrir la voie à un second dépouillement des votes.

Si, effectivement, le Parti conservateur estime qu'il y a, et ça peut être pour un seul bureau de vote, des irrégularités qui peuvent être démontrées, alors, là, il y a une poignée juridique et là, il y a un combat à faire, a-t-il soutenu au micro de Première heure.

M. Vallières, devenu directeur chez TACT Conseil, a fait remarquer que le nombre de votes qui ont été rejetés dans Beauce-Nord est semblable à celui observé lors des scrutins précédents.

Aux élections générales de 2018, 530 bulletins (1,73 %) avaient été rejetés dans la circonscription de Chaudière-Appalaches, comparativement à 268 (0,86 %) en 2014.

Cette année, 56 197 bulletins ont été rejetés à l’échelle du Québec. Cela représente 1,35 % des votes exercés.

Avec la collaboration de Camille Carpentier, d’Alex Boissonneault et de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !