•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie détruit La petite fermette du mieux être

Un incendie détruit un bâtiment.

Un incendie a complètement détruit les installations de La petite fermette du mieux être dans la nuit de lundi à mardi.

Photo : Facebook/Petite fermette du mieux-être

Radio-Canada

Des dizaines d’animaux ont péri tôt mardi matin dans un incendie qui a détruit les bâtiments de La petite fermette du mieux être, à La Motte.

L’entreprise menée par les Valdoriens Amelia Keesman et Kenny Ross prenait en charge des animaux à besoins particuliers, dont des chèvres vivant avec un handicap.

C’est une perte totale, il n’y a plus rien. La maison est à terre, le garage est à terre. Il me reste deux petites granges avec le reste de mes animaux vivant dans la partie droite de mon terrain, mais c’est tout, a révélé Kenny Ross, accablé.

« J'ai perdu 95 % de mes animaux. Il nous reste quelques chèvres, un âne et une vache. Tous nos autres animaux sont décédés dans l’incendie. »

— Une citation de  Kenny Ross

Les installations de la fermette étaient complètement adaptées pour les animaux avec des besoins spéciaux.

On avait établi notre grange pour les animaux handicapés, donc on était sur des beaux tapis de caoutchouc, on avait des planchers secs, tous adaptés pour nos animaux en difficulté, dit M. Ross.

Amelia Keesman et Kenny Ross avec deux chèvres sur leur ferme.

Amelia Keesman et Kenny Ross, copropriétaires de La petite fermette du mieux être (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Mardi matin, il était encore trop tôt pour s’avancer sur les causes de l’incendie.

On a aucune idée pourquoi l’incendie a commencé, on n’avait même pas utilisé de chauffage spécifique pour la nuit comme il ne faisait pas trop froid. On ne sait pas, mentionne Kenny Ross.

Des besoins importants à combler

Kenny Ross soutient que des besoins importants seront à combler dans les prochaines heures et les prochaines journées. Il mentionne notamment des vêtements, de la nourriture ainsi qu’un logement pour les animaux survivants.

Une page GoFundMe devrait être créée dans les prochaines heures et être accessible par l'entremise de la page Facebook de La petite fermette du mieux être.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !