•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taschereau et Jean-Lesage restent orange

Montage de deux photos de Grandmont et Zanetti donnant leur discours.

Étienne Grandmont et Sol Zanetti défendront les idées de Québec solidaire à l'Assemblée nationale.

Photo : Radio-Canada / David Rémillard

Louis-Simon Lapointe

Le centre-ville de Québec ne changera pas de couleur au terme des élections provinciales. Sol Zanetti, dans Jean-Lesage, et Étienne Grandmont, dans Taschereau, permettent à Québec solidaire de conserver ses deux sièges dans la région de la Capitale-Nationale.

Si la bataille s’annonçait serrée dans Jean-Lesage, Sol Zanetti n’aura finalement pas eu à veiller très tard avant d’être déclaré élu. Tout comme en 2018, l’ex-chef d’Option nationale a eu le dessus sur la caquiste Christiane Gamache.

Les sondages nous mettaient très serrés, nez à nez, nous, sur le terrain on sentait qu'il y avait plus d'espoir que ça et on voit que ça se confirme, constate le député qui sera de retour à l'Assemblée nationale pour un second mandat.

On sent que c'est un jugement sur le bilan et l'action qu'on a eu. Québec solidaire à Québec dans les quatre dernières années, les gens ont reconnu que c'était important et les gens en ont demandé davantage.

Sol Zanetti obtient une plus forte majorité qu’en 2018. Cette fois, il l'emporte avec plus de 1700 voix d’avance, comparativement à 699 lors de la dernière élection.

Je pense que les gens ont aimé que quelqu'un les défende dans le dossier du nickel, de la qualité de l'air en général et sur la protection de la vocation agricole des terres des Sœurs de la Charité. Les gens voient que ça sert à quelque chose d’avoir des députés solidaires, soutient Sol Zanetti.

François Legault et la CAQ perdent donc leur pari dans Jean-Lesage. Le premier ministre sortant espérait ajouter cette circonscription dans la Capitale-Nationale à son tableau de victoires. Plus tôt pendant la campagne, il avait soutenu avoir besoin de Jean-Lesage, remportée par Québec solidaire en 2018.

Ça enverrait un message fort que Jean-Lesage devienne caquiste, avait-il mentionné à la candidate de la circonscription, Christiane Gamache. M. Legault a d’ailleurs téléphoné à des électeurs de Jean-Lesage pour les inciter à aller voter.

Étienne Grandmont succède à Catherine Dorion

Le directeur général de l’organisme Accès transports viables deviendra député de la circonscription qui était représentée par Catherine Dorion. La députée sortante avait annoncé en avril qu’elle ne serait pas candidate au scrutin de l’automne.

Étienne Grandmont a eu le dessus sur Jeanne Robin, du PQ, et Pascale St-Hilaire, de la CAQ.

Je suis touché de la confiance des gens de Taschereau, je vais essayer d’être le meilleur député possible, soutient le nouvel élu. On va continuer de travailler fort sur les luttes qui sont importantes pour les gens de Taschereau comme la question du logement, le troisième lien et la mobilité durable.

Sur le troisième lien, l’un des principaux enjeux de la campagne à Québec, Étienne Grandmont ne compte pas rester les bras croisés.

« On va continuer de faire de la pédagogie auprès des gens pour montrer que ce projet-là n’a aucun bon sens. »

— Une citation de  Étienne Grandmont, candidat solidaire victorieux dans Taschereau

C'est pas ça la solution qu'on a besoin de mettre en place dans un contexte de crise climatique. Les transports, c'est les émissions de gaz à effet de serre, on va talonner le gouvernement là-dessus.

Le nouveau député en est à sa première expérience politique. Il était devenu candidat solidaire après avoir remporté l’investiture du parti sans recevoir l’appui de la députée sortante.

Québec solidaire conserve donc Taschereau, une circonscription remportée par une majorité de plus de 8500 voix en 2018. Cette fois, l'avance solidaire est d'un peu moins de 5200 votes.

De 1994 à 2018, Taschereau était considérée comme un château fort péquiste. Agnès Maltais en était la députée depuis 1998.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !