•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film de Will Smith sur l’esclavage sortira finalement en décembre

Un groupe d'hommes habillés en haillons mangent un repas en plein milieu d'un marais, dans une scène du film Emancipation.

Dans «Emancipation», Will Smith campe un esclave en fuite dans les marais de la Louisiane.

Photo : Apple

Radio-Canada

Après une période d’hésitation de la part du distributeur Apple TV+, le film Emancipation, mettant en vedette Will Smith dans la peau d’un esclave afro-américain, sortira en salle et sur la plateforme au mois de décembre.

Le drame historique devait initialement prendre l’affiche à l’automne 2022, mais le comportement violent fort médiatisé de Will Smith à la cérémonie des Oscars au printemps dernier a bouleversé les plans d’Apple.

Le 27 mars, la vedette hollywoodienne est montée sur scène et a asséné une gifle au présentateur Chris Rock, quelques minutes avant de remporter la première statuette dorée de sa carrière. Moins de deux semaines plus tard, l’acteur a perdu le privilège d'assister à la cérémonie des Oscars pendant 10 ans.

Un homme en gifle un autre.

Will Smith a giflé Chris Rock lors de la 94e cérémonie des Oscars.

Photo : afp via getty images / ROBYN BECK

Cette gifle qui a fait le tour du monde a entravé sa carrière, du moins temporairement. Netflix, notamment, a suspendu la production du thriller Fast and Loose, dans lequel Will Smith devait jouer un criminel qui perd la mémoire après un assaut.

Pour ce qui est d’Emancipation, Apple a indiqué en mai dernier à Variety que le film sortirait quelque part en 2023.

Selon le studio, la gifle ne constituait cependant pas l’unique cause de ce délai. Le tournage a été parsemé d’embûches en raison d’éclosions de COVID-19 sur le plateau, de dommages causés par l’ouragan Ida et du boycottage de l’État de la Georgie, où le film devait à l'origine être filmé.

Un deuxième Oscar pour Will Smith?

Apple a finalement déclaré lundi qu’Emancipation sortirait en salle le 2 décembre et qu’il serait offert sur sa plateforme de visionnement en continu une semaine plus tard.

Le personnage de Will Smith est inspiré par les épreuves et les exploits de Gordon – ou Peter le fouetté –, un esclave qui s’est échappé d’une plantation pendant la guerre de Sécession.

Après 10 jours de cavale dans les marais de la Louisiane, il rejoint un camp de l’armée de l’Union, où il est soigné et photographié. Les images montrant son dos sauvagement lacéré contribuent à mousser la cause abolitionniste et deviennent un symbole marquant des horreurs de l'esclavagisme dans le sud des États-Unis.

Le long métrage a été réalisé par Antoine Fuqua, dont le film Jour de formation (Training Day) avait permis à Denzel Washington de remporter l'Oscar du meilleur acteur en 2002.

Selon une source anonyme qui s’est ouverte à Variety, la performance de Will Smith pourrait bien lui valoir un deuxième Oscar en deux ans. Même si l’acteur de 54 ans ne peut se présenter à la cérémonie jusqu’en 2032, il demeure toutefois admissible aux récompenses attribuées par l’Académie des arts et des sciences du cinéma.

Dans une publication Instagram lundi, Will Smith a affirmé qu’Emancipation avait été le film le plus difficile dans lequel il a joué.

Du sang, de la sueur et des larmes… Littéralement!, a-t-il ajouté. Dans son message, l’acteur a aussi remercié Apple d'avoir redoublé d'efforts afin de livrer cette histoire épique au monde.

Rappelons qu’Apple TV+, qui a été lancé en novembre 2019, est devenu plus tôt cette année le premier service de diffusion en continu à remporter l’Oscar du meilleur film, grâce à CODA.

Avec les informations de Variety, et Hollywood Reporter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !