•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kateri Champagne Jourdain, de la CAQ, première Innue élue, remporte Duplessis

Kateri Champagne Jourdain parle devant ses affiches de campagne.

La candidate de la Coalition avenir Québec Kateri Champagne Jourdain a fait tomber le château fort péquiste dans la circonscription de Duplessis.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Radio-Canada

Kateri Champagne Jourdain devient la première Innue élue à l’Assemblée nationale. Elle a remporté la circonscription de Duplessis avec la Coalition avenir Québec (CAQ) après 40 ans de règne péquiste.

Mme Champagne Jourdain, originaire de la communauté de Uashat mak Mani-utenam, est la première femme autochtone élue au Québec. Elle s'est fait élire avec 45 % des suffrages, soit avec plus de 3300 voix de plus que sa plus proche rivale, Marilou Vanier, du Parti québécois (PQ).

Kateri Champagne serre la main d'un homme.

La candidate de la Coalition avenir Québec, Kateri Champagne Jourdain, a fait tomber le château fort péquiste dans la circonscription de Duplessis.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Celle qui était la seule candidate autochtone de la Coalition avenir Québec (CAQ) compte miser sur sa culture pour travailler avec les communautés autochtones et pour développer de grands projets en accord avec nos communautés. La culture innue, je la porte en moi et je l'apporte avec moi à Québec. Ça va me suivre tout au long de mon mandat, a-t-elle déclaré en entrevue après sa victoire.

Une élection saluée

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, Ghislain Picard, a rapidement félicité la nouvelle élue.

La sénatrice Michèle Audette, elle aussi originaire de Uashat mak Mani-utenam, a également félicité la politicienne innue.

Des dizaines de partisans de la CAQ se sont rassemblés au restaurant Chez Omer, à Sept-Îles, pour souligner la victoire de Mme Champagne Jourdain.

« Ici, dans Duplessis, on a marqué l'histoire du comté, mais on a aussi marqué l'histoire du Québec. Je suis très fière. »

— Une citation de  Kateri Champagne Jourdain en réaction à sa victoire dans Duplessis
Kateri Champagne Jourdain après l'annonce de sa victoire dans Duplessis.

Kateri Champagne Jourdain après l'annonce de sa victoire dans Duplessis.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Kateri Champagne Jourdain succède à Lorraine Richard, députée péquiste depuis 2003, qui s’est retirée de la vie politique pour des raisons de santé.

Les autres candidats en lice dans Duplessis étaient Marilou Vanier pour le Parti québécois (PQ), Chamroeun Khuon pour le Parti libéral, Uapukun Mestokosho pour Québec solidaire et Roberto Stéa pour le Parti conservateur du Québec (PCQ).

En 2018, le taux de participation aux élections avait été de 55,81 % dans la circonscription.

La fin d’un château fort

La circonscription de Duplessis ne porte plus les couleurs du PQ, un des derniers châteaux forts de ce parti dans l'Est-du-Québec.

Les électeurs de Duplessis ont voté PQ pendant quatre décennies, soit depuis l’élection du premier gouvernement de René Lévesque, en 1976.

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, avait annoncé sa volonté de faire élire un candidat de la CAQ sur la Côte-Nord au début de la campagne électorale en présentant des candidats vedettes dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !