•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Boulet réélu dans Trois-Rivières malgré ses propos controversés

Jean Boulet sourit.

Jean Boulet, le soir des élections

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) Jean Boulet est réélu dans Trois-Rivières. Il remporte ainsi un deuxième mandat consécutif sur la colline Parlementaire à Québec.

Jean Boulet obtient près de 51 % des voix, ce qui représente une hausse de 10 points de pourcentage comparativement aux dernières élections, en 2018.

« J'étais soulagé hier [lundi], parce que la dernière semaine, je ne me cacherai pas, j'étais quand même affecté par les retombées d'une déclaration malencontreuse qui a été faite lors d'un débat. »

— Une citation de  Jean Boulet, en entrevue à l'émission Toujours le matin

Le Trifluvien a défrayé les manchettes à la fin de la campagne en raison des propos qu’il a tenus au sujet de l’immigration. Lors d’un débat, il a déclaré que 80 % des immigrants s'en vont à Montréal, ne travaillent pas, ne parlent pas français ou n'adhèrent pas aux valeurs de la société québécoise. Des politiciens et des représentants d’organismes d’aide aux immigrants ont dénoncé cette déclaration.

Jean Boulet a dû répondre à des questions au sujet de cette polémique lors du rassemblement de militants caquistes qui avait lieu lundi soir dans un restaurant de Trois-Rivières.

« Je me sens bien, je n'ai pas l'intention de faire une analyse [ce soir]. J'ai présenté mes excuses aux personnes qui avaient été blessées, j'ai expliqué quelle avait été ma pensée, que c'était un propos qui, pris isolément, ne reflétait pas ce que je pensais de l'immigration. J'ai référé à mes actions. »

— Une citation de  Jean Boulet, candidat caquiste

Il s'est aussi réjoui de la victoire de la CAQ dans toute la province. Ce parti politique formera un gouvernement majoritaire à l'Assemblée nationale. Il y a encore plein de dossiers, de préoccupations dans le comté, dans la région, au Québec, et je pense qu'on est une équipe de personnes extrêmement compétentes pour continuer dans la même direction.

Dans le gouvernement de François Legault, le caquiste Jean Boulet a été ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration ainsi que ministre responsable de la région de la Mauricie.

À savoir s'il croit qu'il sera à nouveau ministre dans le prochain gouvernement, il a répondu que cette décision est une prérogative du premier ministre, c'est lui qui va prendre les décisions.

Après que les propos de Jean Boulet sur l'immigration avaient refait surface sur les réseaux sociaux et dans les médias, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, avait déclaré que le Trifluvien s'était disqualifié comme ministre de l'Immigration.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !