•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donald Martel réélu pour un 4e mandat dans Nicolet-Bécancour

Donald Martel célèbre les bras dans les airs.

Le candidat caquiste Donald Martel a célébré sa victoire, lundi soir.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Radio-Canada

Le député sortant caquiste Donald Martel est réélu dans Nicolet-Bécancour. Il avait remporté ce siège pour la première fois aux élections générales de 2012; il entamera donc ainsi un 4e mandat.

Je suis très content, ç’a été une belle campagne, ça s’est fait proprement dans le comté, on est toujours un peu anxieux, […] donc c’est une très belle victoire, je suis vraiment content, a déclaré Donald Martel lundi soir.

Le caquiste a toutefois récolté moins de votes qu'aux dernières élections provinciales. En 2018, il avait remporté 55 % des voix et lundi soir, il en a recueillis 47 %.

Alors qu’il entame son quatrième mandat, il pense déjà aux tâches auxquelles il devra s’affairer. 

J’ai l’impression que les gens sont contents du travail que je fais dans le comté, pour moi, c’est ça le plus important, a-t-il confié. Donc, continuer d’être un bon député, les travaux de l’autoroute 55, les travaux de l’autoroute 30, tout le parc industriel, la filière batterie qu’on est en train de développer, je vais me consacrer à ça beaucoup.

Le Parti conservateur deuxième

Donald Martel a réussi à conserver son siège malgré la présence d'un candidat fort chez les conservateurs.

Le maire de Sainte-Françoise et préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais, était le candidat pour le Parti conservateur du Québec (PCQ) dans cette circonscription du Centre-du-Québec.

Avec encore huit boîtes à dépouiller sur 150, Mario Lyonnais s'enlignait pour terminer deuxième dans la course.

« C'est sûr qu'on partait de loin, [...] on a monté une grosse côte. »

— Une citation de  Mario Lyonnais, candidat conservateur
Mario Lyonnais fait une accolade.

Le candidat du Parti conservateur du Québec, Mario Lyonnais, participait à un rassemblement avec ses proches et des militants lundi soir.

Photo : Radio-Canada / Julie Grenon

Le producteur agricole est fier de la mobilisation qu'il a constatée. On est parti avec 18-19 bénévoles et je pense qu’on doit être rendus à une cinquantaine qui se sont offerts. Quand les gens t’appellent pour mettre des pancartes dans les poteaux, qu’ils veulent les mettre eux autres même dans leur village, c'est qu'il y a [des gens très] intéressés, a-t-il expliqué lundi soir.

La CAQ conserve le Centre-du-Québec

Les trois collègues caquistes de Donald Martel au Centre-du-Québec ont aussi tous réussis à se faire réélire.

Éric Lefebvre (Arthabaska), André Lamontagne (Johnson) ainsi que Sébastien Schneeberger (Drummond-Bois-Francs) conservent leur siège au terme du scrutin général.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections provinciales au Québec.

Changement dans la façon de déclarer un candidat élu 

Il faut savoir que les résultats officiels d'un scrutin ne sont pas connus avant plusieurs jours, peu importe le média qu'on consulte : les informations affichées le soir même des élections sont des projections basées sur une analyse rigoureuse du dépouillement du vote et de la situation dans chacune des circonscriptions. Notre processus reste donc le même, mais les mots pour le décrire deviennent plus précis.

- Luce Julien,  directrice générale de l'information de Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !