•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Rivest consolide la place de la CAQ dans Côte-du-Sud

Le candidat remercie ses partisans au micro à la suite de son élection.

Mathieu Rivest, candidat de la Coalition avenir Québec, a remporté l'élection dans la circonscription de Côte-du-Sud.

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Perrine Bullant

Mathieu Rivest a remporté l’élection dans Côte-du-Sud en portant les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Celui qui était directeur du camp musical de Saint-Alexandre a été appelé en renfort par le parti après le désistement de la députée sortante Marie-Eve Proulx. Il reconnaît qu'il est arrivé tardivement dans la course électorale, mais il rappelle qu'il a démontré son engagement grâce à son implication dans le milieu culturel.

« Ça fait plus que 25 ans que je donne une partie de ma vie pour faire rayonner la région. »

— Une citation de  Mathieu Rivest, nouveau député de Côte-du-Sud
Pouces dans les airs, Mathieu Rivest célèbre sa victoire et remercie ses partisans.

Mathieu Rivest photographié après l'annonce de sa victoire

Photo : Radio-Canada / Fabienne Tercaefs

Le nouveau député affirme vouloir représenter les 45 municipalités que regroupe Côte-du-Sud. Je n'ai pas encore la façon de faire parfaite, mais c'est certain que je souhaite que les trois MRC soient représentées d'une belle façon et que notre équipe puisse avoir aussi cette connaissance-là des enjeux qui nous interpellent dans Côte-du-Sud, assure Mathieu Rivest.

Il devance avec une forte avance le candidat conservateur Frédéric Poulin. Celui-ci estime que par ce vote en faveur de la CAQ, les gens ont choisi la sécurité versus les dossiers locaux. Je vais respecter ça, affirme-t-il. La suite des dossiers appartiendra à Mathieu Rivest. Il y aura à refaire son bilan dans quatre ans, prévient Frédéric Poulin.

Dans Côte-du-Sud, Mathieu Rivest affrontait également Guillaume Dufour, de Québec solidaire, Michel Forget, du Parti québécois, et Sylvain Lemieux, du Parti libéral du Québec.

Côte-du-Sud chevauche les régions de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent.

Mathieu Rivest a remporté l'élection dans la circonscription de Côte-du-Sud.

Photo : Radio-Canada

Lors des dernières élections provinciales, en 2018, la candidate caquiste Marie-Eve Proulx avait récolté 53,64 % des voix avec une nette avance devant son principal adversaire du Parti libéral, Simon Laboissonnière, qui avait recueilli 22 % des suffrages.

Ailleurs au Bas-Saint-Laurent, Rivière-du-Loup–Témiscouata est demeurée caquiste avec l'élection d'Amélie Dionne.

La circonscription de Rimouski est également passée aux mains de la Coalition avenir Québec. Maïté Blanchette Vézina a remporté le comté, qui était un bastion péquiste depuis 1994.

Dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé a remporté un sixième mandat sous la bannière du Parti québécois.

Avec les informations de Fabienne Tercaefs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !